Les plus récentes données de l’industrie de l’édition du livre par Statistique Canada

L’industrie de l’édition du livre, 2016

Diffusion : 2018-03-23

par Statistique Canada

L’industrie canadienne de l’édition du livre a généré des revenus d’exploitation de 1,6 milliard de dollars en 2016, en baisse de 0,6 % par rapport à 2014. Les dépenses d’exploitation ont diminué de 1,4 % pour s’établir à 1,5 milliard de dollars, ce qui s’est traduit par une marge bénéficiaire d’exploitation de 10,2 %.

Les salaires, traitements, commissions et avantages sociaux ont totalisé 379,7 millions de dollars en 2016, en baisse de 1,9 % par rapport à 2014, et ils ont représenté la plus grande part des dépenses d’exploitation totales (25,7 %). Le coût des biens vendus (20,1 %) et les contrats de sous-traitance (15,4 %) ont également contribué de façon importante aux dépenses d’exploitation totales.

La répartition régionale des revenus d’exploitation est demeurée relativement stable de 2014 à 2016, les entreprises exerçant leurs activités en Ontario et au Québec ayant représenté la majeure partie de l’activité dans l’industrie. Les éditeurs de livres de l’Ontario ont généré les deux tiers des revenus d’exploitation totaux en 2016, soit 1,1 milliard de dollars, ce qui représente une baisse de 0,6 % par rapport à 2014. Les éditeurs du Québec ont quant à eux déclaré des revenus d’exploitation de 434,5 millions de dollars, une baisse de 0,7 % par rapport à 2014.

Les ventes totales se sont élevées à 1,5 milliard de dollars en 2016. Des ventes totales, les ventes de livres au Canada ont augmenté de 0,5 % par rapport à 2014 pour atteindre 1,4 milliard de dollars en 2016, tandis que toutes les autres ventes ont diminué de 7,9 % pour s’établir à 108 millions de dollars.

Des 1,4 milliard de dollars de ventes canadiennes de livres générées en 2016, 53,8 % provenaient d’entreprises sous contrôle étranger, tandis que 46,2 % provenaient d’entreprises sous contrôle canadien.

Les ventes sur le marché intérieur ont représenté 81,0 % des ventes de livres au Canada, tandis que les ventes à l’exportation ont représenté la part restante de 19,0 %. Les ventes à l’exportation ont augmenté de 11,8 % en 2016 pour atteindre 260,5 millions de dollars.

Les ventes sur le marché intérieur se sont chiffrées à 1,1 milliard de dollars en 2016, ce qui représente une baisse de 1,9 % par rapport à 2014. Cette baisse était attribuable aux faibles ventes des diffuseurs exclusifs de livres, en baisse de 6,1 % par rapport à 2014. Les ventes de propres ouvrages des éditeurs ont partiellement compensé cette baisse, ayant enregistré une hausse de 0,8 % par rapport à 2014. Parmi les ventes de propres ouvrages des éditeurs, les ventes de manuels scolaires (+4,9 %) et de livres pour la jeunesse (+18,4 %) ont augmenté au cours de cette période de deux ans. Ces hausses ont été contrebalancées en partie par la baisse des ventes des autres ouvrages (tous les formats), tels que les œuvres romanesques et non romanesques à grande diffusion.

La plus importante catégorie de clients en ce qui concerne les ventes des éditeurs de livres au Canada — à la fois leurs propres ouvrages et les ouvrages en diffusion exclusive — a été celle des librairies et autres ventes directes (520,1 millions de dollars), qui inclut les grandes chaînes de librairies et les librairies indépendantes telles que les librairies collégiales et universitaires. Venaient ensuite les établissements d’enseignement (188,4 millions de dollars), comme les écoles primaires et secondaires, et les grossistes (151,0 millions de dollars).

Les ventes d’ouvrages imprimés ont représenté 1,2 milliard de dollars des ventes totales de livres. Les ventes par Internet ont représenté 166 millions de dollars des ventes d’ouvrages imprimés. Les ventes de livres numériques se sont chiffrées à 188 millions de dollars, ce qui représente 13,7 % des ventes totales de livres.

Les ventes d’ouvrages d’auteurs canadiens se sont chiffrées à 701,2 millions de dollars et ont représenté 51,1 % des ventes totales en 2016, en hausse par rapport à 48,9 % en 2014. Les ventes des propres ouvrages des éditeurs au Canada ont constitué la plus grande partie des ventes d’ouvrages d’auteurs canadiens (633,1 millions de dollars).

Les livres de langue anglaise ont représenté 81,9 % des ventes, alors que les livres de langue française ou écrits dans une autre langue ont représenté le reste (18,1 %).

Source : Statistiques Canada.

Téléchargement : http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/180323/dq180323c-fra.pdf

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , ,
Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Le magazine en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 020 autres abonnés

%d blogueurs aiment ce contenu :