Agenda 21 de la culture du Québec – La culture au cœur du développement durable

Agenda 21 de la culture du Québec

Action phare du premier plan d’action de développement durable (2009-2013) du Ministère, l’Agenda 21 de la culture (A21C) du Québec est un cadre de référence qui a pour objectif de donner l’impulsion à une vision renouvelée du développement de la culture. Ce document vient établir les principes et les objectifs pour faire de la culture une composante majeure et essentielle de la société, intégrée aux dimensions sociale, économique et environnementale du développement durable.

Cet instrument constitue aussi la réponse du gouvernement du Québec à l’engagement qu’il a pris en approuvant la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles qui demande aux Parties de s’employer « à intégrer la culture dans leurs politiques de développement, à tous les niveaux, en vue de créer des conditions propices au développement durable » (article 13).

Son contenu est constitué :

  • d’une mise en contexte, d’une introduction, de trois principes, de 21 objectifs et
  • d’une charte d’engagement qui vise à stimuler l’adhésion de tous les secteurs de la société.

L’ensemble constitue le cadre à partir duquel sont mises en oeuvre des actions qui permettent de renforcer les liens entre la culture et les dimensions sociale, économique et environnementale du développement durable.

La mise en œuvre de l’A21C repose sur :

En complément

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec


Chantier gouvernemental en culture

Le Chantier gouvernemental en culture vise à mieux intégrer la culture à la démarche gouvernementale de développement durable. Le maître mot de ce chantier est « intégration » et se traduit concrètement par une prise en compte de la culture pour favoriser :

  • l’atteinte des objectifs de développement social, économique, territorial et environnemental dans nos démarches de développement durable;
  • le respect de son identité, la richesse de sa diversité, l’utilisation durable de ses ressources et le soutien de son dynamisme caractérisé par ses potentialités de créativité et d’innovation.

S’inscrivant dans la Stratégie gouvernementale de développement durable 2015-2020 (SGDD), le Chantier, lancé en 2013, se traduit par un engagement auquel sont soumis tous les ministères et organismes visés par la Loi sur le développement durable.

Ainsi, au 1er avril 2016, chacune des organisations gouvernementales concernées devait ajouter à son plan d’action de développement durable (PADD) au moins une action qui contribue à l’atteinte de l’un ou l’autre des 27 objectifs de la SGDD 2015-2020. Ces objectifs sont liés à ceux de l’Agenda 21 de la culture (A21C), y compris l’objectif 1.5 spécifique à la culture : « Renforcer l’accès et la participation à la vie culturelle en tant que levier de développement social, économique et territorial ».  La mise en oeuvre de ce chantier s’échelonnera sur une période de quatre ans, soit du 1er avril 2016 au 31 mars 2020.

Pour la période 2013-2015, 14 ministères et 78 organismes ont publié leur PADD 2013-2015 présentant les 128 actions en culture qu’ils avaient à réaliser au 31 mars 2015 pour répondre aux objectifs de l’A21C. Les engagements des organisations gouvernementales couvrent 19 des 21 objectifs de l’A21C, selon la répartition suivante :

  • Partie 1 – Culture et durabilité : 84 actions (8 ministères et 58 organismes concernés)
  • Partie 2 – Culture et société : 12 actions (4 ministères et 7 organismes concernés)
  • Partie 3 – Culture et économie : 13 actions (0 ministère et 8 organismes concernés)
  • Partie 4 – Culture, territoire et environnement : 19 actions (4 ministères et 11 organismes concernés)

En date du 31 mars 2015, 92 % des engagements avaient été mis en oeuvre.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec


Publications

Agenda 21 C – Culture aujourd’hui demain.

Direction du lectorat et des politiques; Ministère de la Culture et des Communications
Agenda 21 de la culture du Québec.

Décembre 2011

L’Agenda 21 de la culture du Québec est un cadre de référence qui a comme objectif de donner l’impulsion à une vision renouvelée du développement de la culture. Son contenu est constitué d’une mise en contexte, d’une introduction, de trois principes, de 21 objectifs et d’une charte d’engagement qui vise à stimuler l’adhésion de tous les secteurs de la société. L’ensemble constitue le cadre à partir duquel pourront être mises en œuvre des actions qui permettront de renforcer les liens entre la culture et les dimensions sociale, économique et environnementale du développement durable.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec


Adhérer à la charte d’engagement de l’Agenda 21 de la culture du Québec (A21C) permet de joindre ce mouvement collectif et collaboratif qui inscrit  la culture au cœur du développement durable de notre société.

Par l’adhésion à cette charte, nous nous engageons à :

  • Faire connaître l’Agenda 21 de la culture auprès de nos partenaires, de nos clientèles et de nos relations professionnelles tout en participant activement à l’adhésion à ses principes et à leur respect;
  • Mettre en œuvre tout moyen pertinent et réaliser des actions qui cadrent avec les objectifs de l’Agenda 21 de la culture et qui concernent particulièrement notre domaine de compétence ou notre secteur d’activité;
  • Partager nos expériences et nos expertises, notamment via la plateforme d’échange et de communication de l’Agenda 21 de la culture.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec


Notes de Éditeur

On notera l’absence de l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) et de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) parmi les adhérents à la Charte de l’Agence 21 de la Culture.

Pourquoi ces deux grandes organisation du milieu du livre ne veulent se «joindre ce mouvement collectif et collaboratif qui inscrit  la culture au cœur du développement durable de notre société»?

Est-ce parce que la gaspillage dans le milieu du livre dépasse toutes attentes dans le contexte de sa surproduction qu’il ne peut pas envisager raisonnablement adhéré à toutes démarches de développement durable ?

Serge-André Guay, président éditeur
Fondation littéraire Fleur de Lys


LISTE DES ADHÉRENTS – ORGANISATIONS (347) publiée sur le site du ministère.

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :