La littérature sans idéal, Philippe Vilain, Grasset Éditeur

La littérature sans idéal

Philippe Vilain

Grasset Éditeur


Présentation par l’éditeur

Le constat de Philippe Vilain n’est pas flatteur : la littérature française contemporaine est en proie au désenchantement. Quelles sont les raisons de ces écrits consensuels et dociles, qu’ils soient sociologiques ou narcissiques ? L’abandon de la recherche du style est sans conteste la première. Qui se soucie de l’écriture, de la forme ?

À travers une relecture des écrivains les plus contemporains, Philippe Vilain révèle tout un mouvement de délégitimation de la notion d’idéal esthétique et s’interroge sur la place et la fonction de la littérature aujourd’hui.

Source : Grasset


Citations

«  Finis le romanesque de l’inaction, l’aventure intérieure, l’occupante obsession, la contemplation joyeuse, l’absence de rapport au monde. C’est ainsi que le roman ne fournit plus des rêveurs, mais des traders ou des politiciens, des ingénieurs ou des cadres supérieurs, des communicants ou des entrepreneurs, des tyrans ou des criminels, des hommes pressés ou des femmes actives, des ambitieux et des carriéristes, des connectés et des déterminés, agissant sur leur destin et leur petit monde » page 83

« Dès lors qu’elle n’éprouve plus la nécessité de faire de la langue son enjeu, la littérature triche et ment sur son statut propre, elle abuse le lecteur par une promesse littéraire qu’elle se sait incapable de tenir […]. »

« on pourra discuter […] ma position de prendre en otage, sous l’appellation ‘littérature contemporaine’, la littérature la plus médiatisée, la plus primée, la plus vendue aussi, au détriment d’une autre, minoritaire et moins représentée ; mais c’est aussi que cette dernière, sans doute amenée à disparaître, joue un rôle secondaire dans le paysage, et, surtout, qu’elle ne pourrait économiquement pas subsister sans la première qui, si l’on peut dire, la subventionne […]. »

« Aujourd’hui encore, la littérature prétend être une réponse positive aux quêtes esthétique, spirituelle, existentielle inhérentes à la condition humaine, sans reconnaître qu’elle est surtout une réponse pragmatique aux préoccupations mercantiles comme aux intérêts sociétaux de son époque, qu’elle est un simple divertissement culturel. »

« Écrire après Proust, c’est ainsi, souvent, écrire avec et comme Céline, adopter une langue moins écrite, moins littéraire, pour s’abandonner à une esthétique du parlé, c’est tenter de faire de la littérature à moindres frais, casser les prix de la concurrence pour faire du discount littéraire, en abusant de la fonction émotive du langage pour faire crier en nous la petite voix de l’affect, le baratin sans style, la petite musique des mélomanes qui ne connaissent pas le solfège. Une certaine idée de la littérature classique, rationnelle, meurt avec ces prose de l’affect. A l’inverse de Proust, Céline n’écrit pas il déparle ; de temps à autre, il poétise, trouve dans l’argot des images et des échappatoires poétiques, il illustre, il hystérise, il hurle, rote et « onomatopète » par la langue, il vomit et « sphynctérise » la syntaxe, provoque pour faire « criser » la littérature. »

Autres citations-extraits sur Google Livres


Entrevue avec l’auteur

Philippe Vilain : « La littérature sans idéal » par franceinfo


Critiques

Un style sinon rien : quand Vilain poncifie, Le Clavier Cannibale

La littérature sans idéal, Philippe Vilain, La cause littéraire

C’est en partie vrai, mais n’exagérons pas…, Culture-Tops

La littérature sans idéal de Philippe Vilain par Juan Asensio

« La littérature sans idéal », Philippe Vilain, PRESTAPLUME

Philippe Vilain planche sur littérature et loi du marché, L’EXPRESS


 Débat

La littérature est-elle encore un art littéraire ?

https://www.franceculture.fr/player/export-reecouter?content=80086024-0590-437b-940e-fc219c67c2c7


 

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , ,
Publié dans Documents et livres

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :