L’édition hors édition : vers un modèle dynamique. Pratiques sauvages, parallèles, sécantes et proscrites par Tanguy Habrand, revue Mémoires du livre

L’édition hors édition : vers un modèle dynamique. Pratiques sauvages, parallèles, sécantes et proscrites

Tanguy Habrand

Revue Mémoires du livre


Un article de la revue Mémoires du livre

Volume 8, Numéro 1, Automne, 2016 La littérature sauvage

Tous droits réservés © Groupe de recherches et d’études sur le livre au Québec, 2016


Tanguy Habrand est assistant à l’Université de Liège (Département des Arts et Sciences de la Communication) et membre du CELIC (Centre d’Étude du Livre Contemporain). Il mène une thèse consacrée à la genèse et à la structure du champ contemporain de l’édition indépendante en France et en Belgique. Il a publié en 2007 un ouvrage portant sur l’absence d’un prix fixe du livre en Belgique (Le Prix fixe du livre en Belgique, Histoire d’un combat, Bruxelles, Les Impressions Nouvelles), complété en 2010 par un rapport sur l’harmonisation du prix du livre importé de France en Belgique pour le compte de la Direction générale de la Culture. Il rédige, en collaboration avec Pascal Durand, une Histoire des pratiques d’édition en Belgique francophone. Il est également responsable de la collection « Espace Nord », riche de 350 titres du Patrimoine littéraire francophone belge.


Résumé

En prenant appui sur les travaux de Jacques Dubois (L’Institution de la littérature, 1978) et de Bernard Mouralis (Les Contre-littératures, 1975), l’article propose une typologie de la production située en dehors de l’institution éditoriale. Ce modèle dynamique porte sur la production éditoriale dans un double sens : il s’agit autant de prendre en considération des conditions de production que des classes de produits, aspects liés par un grand nombre de déterminations réciproques : on peut admettre en effet que le journal intime est plutôt du ressort d’un cadre domestique, alors que la thèse, le livre-accordéon et le tract anticapitaliste ont d’autres environnements de prédilection. Après avoir isolé la production relative à la « littérature grise » et à certaines « sphères professionnelles », de même que les « écritures domestiques » et les « loisirs créatifs », le modèle propose de circonscrire quatre espaces spécifiques : « édition sauvage » (piratage et contrefaçon, édition clandestine, brochures et zines), « édition parallèle » (autopublication, édition à compte d’auteur, autoédition), « édition sécante » (édition artiste, édition de livre-objet, édition en contexte) et « édition proscrite ». Chacun de ces mondes, « outsider » au sens d’Howard S. Becker, présente un type de transgression spécifique en regard des conventions de l’institution éditoriale. Afin de donner une assise objective à ce classement, la « norme institutionnelle » a été formalisée au départ des critères posés par les instances officielles de l’aide à l’édition (Centre national du livre en France, Promotion des Lettres en Belgique). Ainsi apparaît-il qu’édition sauvage, parallèle, sécante et proscrite, sont respectivement liées à des ruptures juridique, économique, commerciale et éditoriale.

Lire la suite


Présentation de la revue

Mémoires du livre – Studies in Book Culture occupe un créneau qui s’articule autour de cinq impératifs : offrir une publication électronique, en libre accès et donc gratuite, formant le pont entre les réseaux francophones et anglophones et établissant un dialogue entre chercheurs de la nouvelle génération et spécialistes aguerris, tout en assurant une veille dans la discipline de l’histoire du livre par la diffusion, sur le plan du contenu, de thématiques de pointe.

Définie comme l’étude du système-livre, l’histoire du livre, qui constitue le thème central de la revue, s’intéresse à plusieurs objets : les agents et les institutions, les matérialités et les contenus, les pratiques et les usages. Lancée par L. Febvre et H.-J. Martin (1958) et théorisée par R. Darnton (1992), l’histoire du livre s’applique à contextualiser et à mettre en lumière l’ensemble du système-livre, de sa production à sa réception, dans une perspective diachronique. Pour développer cette vue d’ensemble du « livre comme moyen de communication » (Darnton), on analysera ainsi chacun des maillons de la chaîne, de l’auteur au lecteur, en passant par l’éditeur, le diffuseur, le libraire, le bibliothécaire : en somme, on scrutera le rôle de tous les médiateurs qui interviennent à un moment ou un autre dans la production et la circulation de l’imprimé. Le livre devient dès lors un objet multiple qui gagne à être abordé sous plusieurs angles.

Résolument interdisciplinaire, l’histoire du livre fait appel à des expertises variées qui permettent de positionner l’écrit dans les sociétés, d’analyser ses fonctions et d’en mesurer le pouvoir. Darnton situait d’ailleurs l’histoire du livre « au point stratégique où les autres disciplines […] convergent sur des problèmes communs. » 

Mémoires du livre – Studies in Book Culture est dirigée par Marie-Pier Luneau, laquelle est assistée à la direction par Marc André Fortin et Josée Vincent : tous trois sont professeurs à l’Université de Sherbrooke.

Source


 

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :