Étude canadienne : Les livres et les enfants : tendances et habitudes par les Éditions Scholastic

Communiqué de presse

Le rapport Les livres et les enfants : tendances et habitudes – Édition canadienne offre pour la première fois un aperçu des attitudes et comportements des parents et des enfants liés aux livres et à la lecture

Le rapport comprend des données sur ce que les enfants veulent dans des livres, sur la lecture à haute voix, sur la lecture durant l’été et bien plus encore

TORONTO – 2 mai 2017 – Scholastic Canada, le plus grand distributeur au pays de livres jeunesse et de matériel pédagogique, a diffusé aujourd’hui les résultats de son premier rapport Les livres et les enfants – tendances et habitudes – Édition canadienne. Cette enquête nationale, menée en français et en anglais, porte sur les attitudes et les comportements liés à la lecture chez les enfants de 6 à 17 ans et leurs parents, ainsi que chez les parents d’enfants âgés de 0 à 5 ans. Les grandes lignes du rapport révèlent ce que les enfants et les parents recherchent dans les livres pour enfants, y compris les types de personnages et d’intrigues; le pouvoir de choisir; la diversité; l’importance de lire à haute voix aux enfants dès un très jeune âge; et des opinions sur la lecture durant l’été.

Pour télécharger le rapport complet (en anglais seulement pour le moment), rendez-vous à http://www.scholastic.ca/rapportdelalecture/.

« Le rapport Les livres et les enfants : tendances et habitudes – Édition canadienne souligne l’importance pour les enfants de lire et d’avoir accès à des livres qu’ils ont envie de lire. Nous avons été surpris de voir que les Canadiens interrogés ont rapporté avoir moins de livres chez eux que leurs homologues américains, britanniques ou australiens*. Toujours selon le rapport, les enfants canadiens ont plus de difficulté à trouver des livres qu’ils aiment, et les parents sous-estiment cette difficulté, a déclaré Nancy Pearson, coprésidente de Scholastic Canada. Mais le rapport montre également que les écoles, les bibliothèques et les enseignants jouent tous un rôle important pour aider les enfants à choisir des livres et à lire régulièrement. Cela démontre à quel point il est essentiel que les adultes s’impliquent pour former de bons lecteurs. »

Le rapport Les livres et les enfants : tendances et habitudes – Édition canadienne comporte cinq sections dont :

Les enfants et la lecture – l’état des faits au Canada

  • Quatre-vingt-onze pour cent des enfants âgés de 6 à 17 ans et 97 % des parents sont d’avis qu’être un bon lecteur est important pour l’avenir des enfants.
  • En moyenne, les enfants âgés de 6 à 17 ans ont lu 23 livres au cours de l’année passée et 86 % lisent actuellement ou viennent de finir de lire un livre pour le plaisir.
  • Chez les enfants, en particulier chez les lecteurs réguliers, la lecture procure de l’inspiration (76 %) et un sentiment d’accomplissement (90 %).
  • Les enfants qui lisent régulièrement sont plus susceptibles d’avoir des parents qui lisent des livres de 5 à 7 jours par semaine.

Ce que les enfants et les parents canadiens veulent dans les livres

  • En moyenne, les familles rapportent avoir 80 livres chez eux. Les foyers des lecteurs réguliers comptent en moyenne 118 livres, par rapport à 61 livres pour les foyers des lecteurs occasionnels. (Les lecteurs réguliers sont définis comme étant des enfants qui lisent des livres pour le plaisir de 5 à 7 jours par semaine, tandis que les lecteurs occasionnels le font moins de 1 jour par semaine.)
  • Même si 94 % des enfants s’accordent à dire que leurs livres préférés — et les livres qu’ils sont le plus enclins à terminer (92 %) — sont ceux qu’ils ont choisis eux-mêmes, près de la moitié (47 %) disent qu’ils ont du mal à trouver des livres qu’ils aiment et ce pourcentage passe à 69 % pour les lecteurs occasionnels.
  • Les parents sous-estiment la difficulté qu’on les enfants à trouver un livre qu’ils aiment et seulement 36% des parents affirment « Mon enfant a du mal à trouver des livres qu’il aime ».
  • Sur cinq enfants et leurs parents, un est à la recherche de livres aux personnages culturellement ou ethniquement diversifiés. Soixante-quatorze pour cent (74 %) de ces parents définissent la diversité dans les livres pour enfants comme étant « des gens et des expériences différents de ceux que mon enfant connaît ». Près de la moitié des enfants âgés de 6 à 17 ans (46 %) et des parents d’enfants de 6 à 17 ans (45 %) cherchent des livres qui font rire. Quand ils choisissent un livre à lire pour le plaisir, les enfants de ce groupe d’âge (39 %) et les parents (41 %) cherchent également des personnages qui sont confrontés à un défi et le surmontent.

Lire à voix haute

  • Quatre-vingt-treize pour cent (93 %) des enfants âgés de 6 à 8 ans et 87 % des parents disent aimer lire ensemble à voix haute. Les parents d’enfants âgés de 0 à 5 ans citent « lire à voix haute, raconter des histoires et parler ensemble » comme les choses les plus importantes que les parents devraient faire avec leurs enfants pour développer leurs compétences langagières.
  • Alors que plus de la moitié (61 %) des enfants âgés de 0 à 5 ans se font lire à voix haute de 5 à 7 jours par semaine, cette fréquence diminue significativement après l’âge de 5 ans (41 %) et à nouveau après l’âge de 8 ans (16 %) : 58 % des enfants âgés de 6 à 8 ans ne se font plus lire à voix haute, mais disent qu’ils auraient aimé que cela continue. Parmi tous les enfants à qui on ne lit plus à voix haute, les garçons s’en plaignent plus que les filles.
  • Les principales raisons pour lesquelles les parents et les enfants âgés de 6 à 11 ans disent qu’ils aiment ou aimaient lire ensemble à haute voix sont les suivantes :
    • C’est un moment particulier avec mon enfant/parent.
    • Lire ensemble est amusant.
    • Cela éveille un amour pour la lecture.
  • Plus de la moitié des parents (54 %) ont reçu des conseils d’amis ou de membres de la famille indiquant qu’il serait bénéfique de lire à voix haute à leur enfant dès la naissance; malgré ce conseil, seulement 35 % des parents d’enfants de 0 à 5 ans ont commencé à lire à leur enfant avant l’âge de 3 mois.

Lire à l’école au Canada

  • Soixante-cinq pour cent des enfants âgés de 6 à 17 ans ont la possibilité de lire de manière indépendante durant la journée d’école; 42 % affirment : « Je voudrais que nous fassions cela plus souvent » et 34 % disent : « C’est l’un des meilleurs moments de ma journée scolaire. »
  • Les enfants qui lisent de manière indépendante à l’école sont plus enclins à :
    • Trouver que la lecture pour le plaisir est importante. o Apprécier la lecture.
    • Affirmer que les livres les ont incités à croire en eux.
    • Lire en moyenne 15 livres de plus par année que les enfants qui ne lisent pas de manière indépendante à l’école.
  • Quatre-vingt-dix-sept pour cent des parents sont d’avis que « chaque enfant mérite d’avoir une bibliothèque à l’école ».

Lire durant l’été

  • De nombreux enfants âgés de 6 à 17 ans (84 %) et encore plus de parents (96 %) croient aux bienfaits de la lecture durant l’été et conviennent que cela les aidera pendant l’année scolaire.
  • Trois enfants sur quatre (76 %) disent qu’ils aiment vraiment lire durant l’été; plus de la moitié des parents (54 %) affirment que leurs enfants lisent durant l’été sans se faire prier, mais 34 % des parents disent qu’ils doivent encourager fortement leur enfant à lire durant l’été. Les parents utilisent de nombreuses stratégies pour encourager la lecture en été, notamment :
    • Amener les enfants à la bibliothèque.
    • Emporter des livres en vacances ou durant des voyages en voiture.
    • Faire une réserve de livres pour l’été.
  • Seulement un parent sur trois (31 %) a entendu parler, lu ou reçu des conseils sur la perte d’aptitudes durant l’été, c’est-à-dire la perte des connaissances acquises durant l’année scolaire.

Méthodologie, en bref :

Au sujet du rapport Les livres et les enfants : tendances et habitudes – Édition canadienne

Le rapport Les livres et les enfants : tendances et habitudes – Édition canadienne est une enquête nationale menée en anglais et en français. Cette première édition canadienne s’inscrit dans la lignée des rapports internationaux menés par YouGov pour le compte de Scholastic U.S., U.K., Australia et India. L’enquête a été gérée par YouGov et a été effectuée entre le 31 janvier et le 6 février 2017. L’échantillon de 1 939 parents et enfants inclut : 371 parents d’enfants âgés de 0 à 5 ans; 784 parents d’enfants âgés de 6 à 17 ans et un enfant âgé de 6 à 17 ans issu de ces mêmes foyers. Pour la méthodologie complète, veuillez vous rendre à www.scholastic.ca/rapportdelalecture

SCHOLASTIC CANADA : Scholastic Canada est la plus grande maison d’édition et le plus grand distributeur de livres jeunesse dans les deux langues officielles au pays. L’entreprise est un chef de file pour les livres imprimés et numériques de qualité et pour les ressources pédagogiques axées sur la technologie. Scholastic met également à la disposition des enfants une vaste gamme de livres par l’intermédiaire de ses clubs de lecture et de ses festivals du livre dans les écoles ainsi que des librairies, des magasins de grande diffusion, des sites en ligne, des bibliothèques scolaires et municipales. Établie au Canada en 1957, et forte d’une longue tradition de service aux écoles et aux familles, Scholastic Canada continue d’honorer son engagement de partager l’amour de la lecture conformément à son slogan « Scholastic ouvre le monde à l’infini ». Apprenez-en plus à http://www.scholastic.ca. Scholastic Canada Ltd. est une filiale en propriété exclusive de Scholastic Inc., une société anonyme inscrite au NASDAQ sous le symbole SCHL.

YOUGOV : YouGov est une société à l’avant- garde de la recherche en ligne avec des bureaux aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie. Les spécialistes en recherche personnalisée de YouGov mènent une vaste gamme de recherches quantitatives et qualitatives qui fournissent des renseignements complets sur le marché aux grandes entreprises et institutions du monde entier. YouGov a récemment figuré au palmarès des 25 plus grandes sociétés mondiales d’études de marchés de la très respectée American Marketing Association; elle a des antécédents publiés et prouvés en tant que fournisseur de données particulièrement précises et de conclusions pertinentes utilisées par des organisations politiques, culturelles et commerciales du monde entier.

*Références

Kids and Family Reading Report™: United States, 6th Edition http://www.scholastic.com/readingreport Kids and Family Reading Report™, Australia: http://www.scholastic.com.au/readingreport

Kids and Family Reading Report™, United Kingdom: https://www.scholastic.co.uk/readingreport

-30-

Source

Communiqué de presse au sujet du rapport Les livres et les enfants : tendances et habitudes – Édition canadienne

Téléchargements

http://scholastic.ca/rapportsurlalecture/telechargements.php

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :