À lire sur Slate.fr : «Les «détecteurs de faux pas littéraires» vont-ils tuer la littérature?»

Les «détecteurs de faux pas littéraires» vont-ils tuer la littérature?

Katy Waldman, traduit par Bérengère Viennot — 14.04.2017 – 8 h 00, mis à jour le 14.04.2017 à 14 h 31

Aux Etats-Unis, des «détecteurs de faux pas littéraires» sont en train de modifier l’écosystème de l’édition—et de soulever de nouvelles questions sur les ingrédients d’un bon livre.

Lire la suite : http://www.slate.fr/story/143567/pardon-pour-mon-roman

Enregistrer

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :