Le Québec, hôte d’honneur au 31e Salon du livre et de la presse de Genève

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le Salon du livre dévoile les grandes lignes de la programmation de sa 31e édition qui se tient du 26 au 30 avril 2017. Le Québec, hôte d’honneur, fait traverser l’Atlantique à pas moins de soixante de ses écrivains. Quelque mille auteurs suisses et internationaux sont attendus sur les dix scènes thématiques désormais incontournables du salon, augmentées cette année d’une nouvelle scène médias. Le Prix du Public du Salon du livre de Genève livre les 10 romans de sa sélection et ses 10 jurés populaires. Un nouveau programme « De l’écriture à la promotion » est proposé aux jeunes auteurs. Une programmation haute en couleur confirmée par l’identité visuelle du salon célèbre cette année les caractères affirmés et multiples qu’il partage avec ses visiteurs. Dany Laferrière, Frédéric Lenoir, Pascal Bruckner, Joseph Joffo, Luc Ferry ou Jean-Christophe Rufin sont d’ores et déjà annoncés présents.

La Belle Province célébrée

Rarement l’univers de l’édition littéraire québécoise n’aura amené autant de ses représentants sur un salon international. Emmenée par Dany Laferrière et Marie Laberge, une soixantaine d’auteurs venus du roman, de la poésie, de la jeunesse, de la santé ou de l’essai (Kim Thuy, Chrystine Brouillet, Patrick Senécal, Jacques Côté, Louise Tremblay d’Essiambre, David Goudreault, Yvon Dallaire, Fanny Britt) et autant de maisons d’édition, déjà diffusées en Europe ou à découvrir, voilà ce que le Québec et ses compagnons de route du Canada français offrent à leurs cousins suisses, s’inscrivant ainsi de façon éclatante dans cette longue tradition de fraternité francophone sur le terrain du Salon de livre et de la presse de Genève. Le Québec vient également avec une exposition qui transportera les visiteurs au Square Saint-Louis, site cher à de nombreux auteurs et artistes locaux. Le grand poète défunt, Gaston Miron, y a écrit son unique et emblématique œuvre L’homme rapaillé. Rapailler, un québécisme qui signifie « rassembler, vivre ensemble, dans la diversité ». Un terme qui définit parfaitement l’âme du stand. Rapailler, c’est aussi ça le Québec.

Hôte d’honneur 2017 : le Québec

Richesse d’une littérature généreuse

Rapaillée, la littérature québécoise? Bien sûr! Une littérature qui rassemble, exploitant tous genres et toutes formes d’expression, de l’écrit à l’oralité, des Premières Nations aux Nouveaux arrivants : la littérature québécoise est une littérature qui éclate et se répand! Bien ancrée dans cette réalité d’Amérique, elle est tout de même de partout et elle voyage!

De Bonheur d’occasion à La femme qui fuit, de Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer à Six degrés de liberté, de Pieds nus dans l’aube à Nirliit, de L’homme rapaillé à Nipishapui nete mushuat, les auteurs québécois donnent à lire ces autres voix d’Amérique. C’est à cette grande et généreuse présence littéraire que le Salon du livre et de la presse de Genève convie ses curieux visiteurs en avril prochain.

On dit du Québec qu’il est un peu de l’Europe et beaucoup de l’Amérique. On s’y réfugie, on y crée, on y chante, on y revendique, on y tourne et on y écrit. Le pavillon du Québec à l’honneur sera plus que jamais un lieu d’accueil, de partage et de découvertes.

Rarement l’univers de l’édition littéraire québécoise n’aura amené autant de ses représentants sur un salon international. Une soixantaine d’auteurs de divers horizons – roman, poésie, essai, livre jeunesse, bande dessinée, conte, santé et bien-être – et autant de maisons d’édition, déjà diffusées en Europe ou à découvrir, voilà ce que le Québec et ses compagnons de route du Canada français offrent à leurs cousins suisses, s’inscrivant ainsi de façon éclatante dans cette longue tradition de fraternité francophone sur le terrain du Salon de livre et de la presse de Genève.

Le Prix du Public du Salon du livre et de la presse de Genève

Pour la première édition de son Prix du Public, le Salon du livre a reçu pas moins de 351 candidatures de jurés potentiels, dont 84% de femmes et une moyenne d’âge de 41 ans, venues de toute la Suisse romande mais également de France et même d’Outre-mer. Les dix jurés retenus pour désigner le lauréat, qui sera annoncé au Salon du livre, sont:

Claire Bailly, 31 ans, trader ; Catherine Marxer, 63 ans, psychologue ; Jean-Paul Monchau, 67 ans, diplomate à la retraite ; Lucile Airiau, 25 ans, étudiante en Master de muséologie ; Frédéric Erard, 30 ans, assistant doctorant en droit ; Laëtitia Rubine, 25 ans, animatrice scolaire ; Emilie Loertscher, 38 ans, cheffe de projets ; Basile Reinhard, 26 ans, mathématicien ; Alice Bairoch, 30 ans, assistante de recherche ; Frédéric Elkaim, 50 ans, enseignant et conseiller en art contemporain.

Genève, le 8 février 2017. Les jurés du prix du public du salon du livre. De gauche à droite: Frédéric Erard, Jean-Paul Monchau, Lucile Airiau, Frédéric Elkaim, Alice Bairoch, Emilie Loertscher, Claire Bailly, Basil Reinhard, Catherine Marxer et Laëtitia Rubine. ©Salon du Livre/Pierre Albouy

Les 10 livres sélectionnés sont :

  1. La Sonate à Bridgetower, Emmanuel Dongala (Actes Sud)
  2. La porte du ciel, Dominique Fortier (Les Escales)
  3. La valse des arbres et du ciel, Jean-Michel Guenassia (Albin Michel)
  4. Chaleur, Joseph Incardona (Finitude)
  5. Jours merveilleux au bord de l’ombre, Rose-Marie Pagnard (Zoé)
  6. Théa, Mazarine Pingeot (Julliard)
  7. La baleine thébaïde, Pierre Raufast (Alma)
  8. Extermination des cloportes, Philippe Ségur (Buchet Chastel)
  9. Romain Gary s’en va-t-en guerre, Laurent Seksik (Flammarion)
  10. Article 353 du code pénal, Tanguy Viel (Minuit)

Le prix et ses jurés se dévoilent ici

On touche avec les yeux… L’Amérique, les filles et les chamans en expo

Plusieurs expositions incarneront en images et discussions des univers éditoriaux lointains, ludiques ou inspirants. Direction le Nouveau Monde avec une exposition pour toutes les générations sur « L’exploration de l’Amérique du Nord » signée Louis-Marie et Elise Blanchard, père et fille auteurs-voyageurs. «Héro(ïne)s» expose le travail d’une vingtaine d’auteurs de BD invitée à imaginer et réaliser la représentation féminine d’un héros de leur choix. Réflexion, impertinence, et révolution! Plongée également dans la pratique des chamans du monde avec les sublimes photographies de Patrick de Wilde rassemblées sous le titre Les visages de l’invisible. Enfin, «Ces Suisses qui ont fait la France» raconte anecdotes et personnages emblématiques qui marquent l’histoire commune de deux pays voisins en paix perpétuelle depuis 500 ans.

Et le lauréat est…

Le salon accueille, cette année encore, de nombreuses remises de prix. Le Prix Kourouma, Le Prix du public de la RTS, Le Prix littéraire du premier roman romand SPG, Le Prix RTS Littérature Ados 2017, le Prix Chronos, le prix Enfantaisie, le prix BD Zoom et le Prix du Photographe Voyageur.

Place à la relève

Dans la continuation de ses efforts de soutien à la relève littéraire romande, la Fondation pour l’Ecrit initie un nouveau programme « De l’écriture à la promotion ». Ce programme de formation et d’information a pour dessein d’offrir à 10 auteurs romands en début de carrière un réseau, des contacts ainsi qu’une connaissance du milieu littéraire et de la chaîne du livre. De mars à septembre 2017, les auteurs sélectionnés sont conviés à 6 rencontres organisées autour d’échanges avec des professionnels représentant les divers secteurs de l’industrie du livre : éditeurs, diffuseurs, libraires, critiques littéraires, agents, scouts, responsables culturels.

10 scènes thématiques + 1 scène médias

Aux 10 incontournables (l’apostrophe, la place du Moi, la place suisse, la scène du crime, la scène philo, la scène de la bande dessinée, le pavillon des cultures arabes, le Salon africain, la place du voyage, l’espace young adult) s’ajoute cette année la scène médias. Véritable studio d’enregistrement au cœur du salon, elle est le théâtre d’émissions, d’interviews et de débats sur des sujets d’actualité organisés par les médias présents. Fruit d’une collaboration entre la RTS et le Salon du livre, ouverte à tous les médias de Suisse romande, elle est pensée comme un espace partagé et de partages. L’îlot jeunesse, le Cercle, la CICAD, la Gazette et la fabrique sont de même au rendez-vous.

Les auteurs

Plus de 1000 auteurs sont attendus, dont 500 programmés sur les scènes pour présenter leur actualité éditoriale. Sont d’ores et déjà annoncées des personnalités comme Dany Laferrière, Frédéric Lenoir, Pascal Bruckner, Joseph Joffo, Luc Ferry, Jean-Christophe Rufin, Magyd Cherfi, Fabrice Midal, Jackie Berroyer, Victor Del Arbol, Claro, Véronique Tadjo, Emmanuel Dongala, Ali Zamir, Marie Laberge, Kamel Daoud, Colette Fellous, Fouad Laroui ou la star de la romance américaine Anna Todd, les Suisses Noëlle Revaz, Lukas Bärfuss, Peter Bichsel, Alain Claude Sulzer, Fanny Wobmann, Michel Layaz, Pascale Kramer, Laurence Revey, Stéphane Blok, Jean Romain, Daniel de Roulet, Arnaud Bédat, Bertrand Piccard, René Prêtre ou Alex Capus.

La programmation complète des scènes sera communiquée le 6 avril.

Les visuels de caractères!

Cette année, le Salon du livre affirme sa pluralité à travers une campagne visuelle de caractère! Trois affiches signées trivial mass, qui accompagne le salon depuis six éditions, traduisent l’esprit du salon en mettant en scène, avec humour, une mamie battante, une footeuse fière et un motard affranchi. Trois personnages aux caractères bien trempés qui invitent chaque visiteur et chaque visiteuse, quels que soient son milieu ou ses habitudes de lecture, à s’affirmer et à venir vivre le salon à sa manière. Accueillant, créatif, original, passionné, aventurier, féminin, curieux … Les qualificatifs pour décrire le Salon du livre sont nombreux et pluriels, à l’image de son public qui est convié à se retrouver au cœur d’une manifestation qui lui ressemble. Chacun a une raison de s’y rendre, chacun peut puiser dans sa riche programmation une animation ou une rencontre qui lui correspond. Unique et multiple: tel est le visiteur du salon, tel est le salon lui-même.

Les 3èmes Assises de l’édition francophone et suisse

Volet professionnel du Salon du livre et de la presse, les 3èmes Assises de l’édition francophone et suisse se tiennent mercredi 26 et jeudi 27 avril. Visant à réunir les représentants du monde du livre et de l’édition autour de préoccupations communes, chaque journée sera rythmée par une thématique : « L’exportation du livre dans l’espace francophone » et « La relève dans les métiers du livre en Suisse ». Outre des tables rondes, des témoignages et des regards croisés, des ateliers en petits groupes animés par des experts permettront des échanges approfondis autour de problématiques urgentes. Des rendez-vous dans un lieu privatisé seront organisés, ceci à la demande des professionnels soucieux de nouer de nouveaux contacts et développer leurs réseaux.

– 30 –

Source

Enregistrer

Enregistrer

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :