NOUVELLE ÉDITION 2016 : Mots de Noël – Avancées philosophiques vers l’origine, Poèmes & Prose, Fernand Couturier, Fondation littéraire Fleur de Lys

c-fernand-couturier-2-4-2016-a-600

c-fernand-couturier-2-4-2016-b-600

Mots de Noël
Grâces à la clairière de l’être !
FERNAND COUTURIER
Poèmes & Prose – Quatrième édition augmentée,
Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2016, 344 pages,
En couverture : © 1993 Mai, huile sur toile, Pauline Rouillard, Galerie d’art Linda Verge, Québec, Québec.
Illustrations : © 2004-1010, pastels et aquarelles,
Suzanne d’Anjou, Neuville, Québec
ISBN 978-2-89612-523-4
Édition papier : 39.95$
Édition numérique : gratuite (PDF)

PRÉSENTATION

Quatrième édition augmentée

Noël, célébré en liturgies et folklorisé en coutumes, est toujours occasion d’étonnement et de surprises. Contes, chants et gestes évoquent le merveilleux originaire voire l’invraisemblable, aussi appelé mystère.

Ces Mots de Noël racontent des randonnées vers l’origine. Le paysage du monde chrétien y apparaît sous nouvel éclairage. D’abord en ses rapports déterminants avec, entre autres, les cultures perse, égyptienne et gréco-romaine, et aussi en démarcation avec le judaïsme traditionnel. Puis, Yehoshua ou Jésus de Nazareth, personnage central du Nouveau Testament, se comprenant effectivement comme messie hébraïque, ne se perçut pas pour autant comme dieu. La divinité lui fut attribuée plus tard par Paul ou Saoul de Tarse à la suite d’une illumination particulière et selon la tradition des sauveurs divins mythologiques. Hormis l’essentiel message d’amour, de justice et de paix, tout du christianisme institutionnalisé se situe dans le prolongement des mythologies anciennes et ne vient pas des enseignements ni de l’action de Yehoshua.

Invitation donc à repenser les rapports de l’humain au divin.

Et la lumière de Noël ressourcée comme avènement du commencement, ou auto-éclaircissement de la clairière de l’être.

Voilà bien nouvelle matière à étonnement !

TABLE DES MATIÈRES

Dédicace

Remerciements

Avant-propos

Présentation

Préface

Préface de la quatrième édition

Divisions du livre

* * *

PREMIÈRE PARTIE
(décembre 2002 à décembre 2004)
Destin du Mot

Mots de Noël

Interprétation

Mot et poésie

Le rien du tout

Essence langagière de l’humain

Phénomène d’être et vérité

Habitat langagier

Expérience heideggérienne

Récit de la création

Dire premier et son dit

Heureux message

Pensée et croyance

Question, quête, demande

Mythes, divins, parole

Renaissance du Mot

Troubles

Ce qui reste…

* * *

DEUXIÈME PARTIE
(décembre 2005 à décembre 2006)
Lumière et Mot. Mythes et Christianisme

Histoires de dieux

Origines mythologiques du christianisme

Note préliminaire

Introduction-méditation

Étude comparée des religions

Il y a un christ préchrétien

Les attributs christiques des Horus, Krishna, Mithra; de l’Oint hébreux et de Jésus

Horus

Krishna

Mithra

L’Oint

Jésus

De l’Ancien Testament aux Évangiles

Le christ de l’Ancien Testament

Passage au christ chrétien

Christianisme et gnose

Hypothèse sur le passage du symbolique à l’historique

Phénomène de transposition

Explicitation du phénomène

Interprétation littérale et transfert de vérité

Vérités et réalités

Le mot

Conclusion

25 décembre… pourquoi ?

* * *

TROISIÈME PARTIE
décembre 2007 à décembre 2009)
Révélation. De Yehoshua à Christos ou le Mythe chrétien

Révélation et interprétation

Perplexité en ce Noël…

Le mythe chrétien

De Yehoshua à Χριστος (Christos)

Introduction

Langues et cultures en Palestine

La période perse

La période hellénistique

La période romaine

Hellénisation et réactions des Juifs

  1. Sadducéens
  2. Pharisiens
  3. Esséniens
  4. Zélotes
  5. Autres

Les sources documentaires néotestamentaires

Ouvrages de référence contemporains

Deux mouvements (Esquisse)

  1. Mouvement messianique de Yehoshua
  2. Mouvement christique de Paul

Approches historiques de l’homme Yehoshua

  1. Naissance
  2. Famille ou fratrie
  3. La vie à Nazareth
  4. Le messianisme de Yehoshua.

(Engagement politique et religieux)

  1. Les années de militantisme

Résurrection, Apparitions et Ascension

Après la mort des deux messies

Luc et les Actes des Apôtres

  1. Jacques successeur de Yehoshua
  2. Histoire de Saül de Tarse ou Paul
  3. Mission de Paul

Évangiles et Actes des Apôtres

L’essentiel du message de Yehoshua

Assise historique pour le mythe christique

Perspectives philosophiques : L’humain et le divin

  1. Compréhension traditionnelle du christianisme
  2. Interprétation de Paul et astuce de Luc
  3. Pré-acquis et accueil de l’autre
  4. Dieu est Lumière
  5. Dieu est Mot. Le langage éclaire
  6. Les dieux à l’image de l’humain
  7. L’humain : accueil-écoute et dire
  8. Phénomène de l’existence comme être en univers
  9. L’humain et l’advenir de la vérité
  10. La vérité alèthéienne et la révélation

* * *

QUATRIÈME PARTIE
(décembre 2010 à décembre 2013)
Origine. Avènement du commencement. Clairière de l’être.
Lumière pour un Noël ressourcé

Avancées philosophiques vers l’origine (décembre 2010)

Note écrite en 2016 en guise d’Avant-propos à ce texte

  1. La science et le commencement
  2. Manifestation et conscience
  3. Images de l’origine
  4. Pensée de l’origine. L’avènement
  5. Oubli de l’être en Occident
  6. Pensée de l’être en lui-même
  7. Nouvelle vocation de l’humain

Post scriptum

Départ des Déesses (Femme en détresse) (18 décembre 2011)

Balises pour un Noël à venir Mystère, Mythe, Sacré, Laïcité (16 décembre 2012)

Pour Noël 2013

Avant-propos

Noël Fête du Commencement (mort et être…)

Interprétations…

Perspective historique

* * *

ÉPILOGUE

Silence

Fragmentation

S a g e s s e

* * *

Au sujet de l’auteur

Du même auteur

Communiquer avec l’auteur

EXTRAIT

Préface

Quatrième édition

L’expérience des Mots de Noël commencée en 2002 s’est terminée en 2013. Les rencontres amicales traditionnelles de quatre couples de retraités en décembre de chaque année n’ayant pu se poursuivre.

Le sous-titre de la troisième édition augmentée se lisait : Avancées philosophiques vers l’origine. Il devenait manifeste que la démarche tentait de ressourcer le cœur même des célébrations de Noël. Car il apparaissait de plus en plus clairement qu’une question de pertinence se posait : Les festivités de Noël peuvent-elles encore avoir un sens alors que la religion chrétienne est au Québec et en beaucoup d’autres endroits socialement en déclin? Cette édition rassemblait tous les Mots écrits jusqu’en décembre 2009. Dont les derniers s’explicitaient en des interprétations qui, en toute sérénité et sans bruit, transperçaient les murailles des croyances en des dieux et relativisaient les religions que ces divinités suscitent. Une calme démarche vers l’origine. Les quatre Mots de décembre 2010 à 2013, en ajout pour cette quatrième édition, tentent de préciser ce qu’on peut entendre par origine. Ce mot évoque assez immédiatement l’idée de source. Une source jaillit. L’origine est jaillissement. Et dans ce sens elle est commencement. Avènement du commencement est-elle. Et précisément en cette origine-commencement se manifeste qui est vraiment ou tout au fond l’humain. En son langage, en effet, il peut évoquer l’ouverture primordiale en laquelle tout peut apparaître, i.e. l’univers y compris les dieux, et tout d’abord l’humain lui-même comme un soi. Ainsi l’humain se comprend comme doué de cette ouverture qui n’est rien d’autre que la clairière de l’être; clairière permettant aux étants (tout ce qui est) d’apparaître. Ouverture qui lui est donnée comme attribut essentiel et non produite par lui-même en tant que sujet pensant ou agissant. Essentiellement débiteur est l’humain. Ainsi devoir lui incombe de rendre grâces!

Et en cette ouverture l’humain devrait pouvoir comprendre que les dieux et les déesses sont redevables des métaphores de ses propres langages mythologiques. Métaphores qui furent souvent interprétées au pied de la lettre et par le fait même historicisées. La divinité quittant ainsi le domaine du symbole pour celui de la réalité historique. Divine illusion ! En cette ouverture originelle ou primordiale l’humanité peut aussi comprendre que le divin devenu “réalité”, ainsi que les religions en lesquelles la croyance s’exprime et se concrétise, perdent de leur autorité pour la vie. La quête de l’origine mine les fortifications dogmatiques des religions. Et en cette même ouverture également l’humain devrait commencer à soupçonner les conséquences historiques malheureuses que le passage des polythéismes à des monothéismes qui masculinisent la divinité finit par faire subir à la féminité humaine : conditions subalternes tant dans la vie privée que dans les rôles sociaux. Départ des déesses, femme en détresse !

À l’avenir, les festivités de Noël pourraient se ressourcer en cette ouverture originelle de la clairière de l’être et continuer ainsi à célébrer la lumière du commencement. Mais alors nous serions engagés dans une tout autre Histoire. L’avenir nous y attend.

Divisions du livre

Première partie

(décembre 2002 à décembre 2004)

Destin du Mot

Deuxième partie

(décembre 2005 à décembre 2006)

Lumière et Mot. Mythes et Christianisme

Troisième partie

(décembre 2007 à décembre 2009)

Révélation.

De Yehoshua à Christos ou le Mythe chrétien

Quatrième partie

(Décembre 2010 à décembre 2013)

Origine

Avènement du commencement. Clairière de l’être

Lumière pour un Noël ressourcé

p-fernand-couturier-250AU SUJET DE L’AUTEUR

Fernand Couturier

Né en 1928 à Saint-Joseph du Madawaska au Nouveau-Brunswick dans une famille paysanne, l’auteur fait ses études classiques au Collège de Saint-Laurent à Montréal. Il étudie ensuite en théologie dans les années 50 pour ensuite enseigner au Collège de Saint-Laurent. Il obtient une licence (maîtrise) en philosophie à Paris en 1961.

Tout en enseignant cette matière toujours au même collège, il entreprit en 1963 une scolarité de doctorat en philosophie à l’Université de Montréal. De 1964 à 1967, il travailla sur la pensée de Martin Heidegger, à Freiburg im Breisgau, sous la direction de Bernhard Welte.

« Monde et être chez Heidegger » lui permit d’obtenir le doctorat en philosophie de l’Université de Montréal en 1968. Il devint professeur de philosophie allemande contemporaine à l’UQAM de 1970 à 1993, moment où il prit sa retraite. Pendant cette période, il joint à l’enseignement différentes tâches de direction dans la même université: Module de philosophie de 1978 à 1980; Département de philosophie de 1980 à 1985; Programmes d’études interdisciplinaires sur la mort de 1985 à 1990. C’est en dirigeant ces derniers programmes qu’il fonda la revue Frontières, organe de recherche et de diffusion sur différentes problématiques de la mort et du deuil.

« Monde et être chez Heidegger », 584 pages, a été publié aux Presses de l’Université de Montréal en 1971. Publication d’articles en philosophie dans différentes revues, et collaboration à quelques collectifs. Puis en 1990, « Herméneutique », 211 pages, parut chez Fides.

Retraité de l’enseignement en 1993, et au fil de l’actualité des années qui suivirent le référendum de 1995, l’auteur travailla sur un projet de philosophie du langage et de l’histoire appliquée au Québec. Ce qui donna le livre « Un peuple et sa langue », publié par Fondation littéraire Fleur de Lys en 2004.

À partir des années 2000, dans le contexte de rencontres avec un groupe d’amis, il élabora « Mots de Noël » paru pour la première fois en 2004 chez Fondation littéraire Fleur de Lys, et en deux autres éditions progressivement augmentées publiées par le même éditeur en 2007 et en 2010. Jusqu’à ce jour, l’expérience est toujours en cours.

Et voici pour 2015 « Régime de l’être », condition humaine, en suite d’une longue fréquentation des œuvres de Martin Heidegger.

EXEMPLAIRE NUMÉRIQUE GRATUIT

Cliquez ici pour télécharger votre exemplaire numérique gratuit (PDF)

EXEMPLAIRE PAPIER

Cliquez ici pour commander votre exemplaire papier

DU MÊME AUTEUR

Fernand Couturier

Monde et être chez Heidegger,
Presses de l’Université de Montréal,
1971, 584 pages.

Herméneutique,
Fides, 1990, 211 pages.

Microsoft Word - n.fernand-couturier-1.rtf

Un peuple et sa langue – Pour l’avenir du Québec
Essai de philosophie du langage et de l’histoire
Fondation littéraire Fleur de Lys, 2004.

c-fernand-couturier-2-4-2016-a-265

Mots de Noël – Avancées philosophiques vers l’origine
Poèmes & Prose
Quatrième édition augmentée,
Fondation littéraire Fleur de Lys, 2016, 344 pages.

Microsoft Word - n.fernand-couturier.3.doc

Régime de l’être – Condition humaine – Heidegger en opuscule
Essai, Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2015, 220 pages.

c-fernand-couturier-4-a-265

Mythes Religions Laïcité – Une aire de liberté
Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2016, 244 pages.

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Nouveaux livres

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire de nos nouveautés

Ce magazine littéraire est désormais réservé à l'annonce de nos nouveautés, à quelques exceptions près (textes de prise de position de votre éditeur).

Tous les autres articles au sujet du monde du livre sont publiés dans un magazine littéraire privé. Pour y accéder, envoyez-nous un courriel à l'adresse suivante :


abonnement@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :