Le chant de Willem, roman, Paul Angèle, Fondation littéraire Fleur de Lys

Microsoft Word - n.paul-angele.4.doc

Le chant de Willem
Paul Angèle
Roman
Fondation littéraire Fleur de Lys
Lévis, Québec, 2016
6 X 9 pouces, 162 pages.
ISBN 978-2-89612-516-6
Édition numérique : 7.00$ (PDF)

PRÉSENTATION

Carl Dutoit, docteur en physique, se bat pour défendre son projet de recherche : prouver l’existence d’une cinquième dimension où se rencontrent des mondes parallèles.

Les subventions dont il a besoin sont aussi convoitées par d’autres chercheurs pour leurs propres travaux. Deux d’entre eux, Ralph Kovats et Daniel Backstrom, se liguent contre Dutoit et le tournent en dérision.

Doriane, l’épouse de Dutoit, entend des voix depuis plusieurs jours. En fait, elle entend une voix : celle d’un enfant qui chante.

Cet enfant s’appelle Willem. Petit être lumineux et translucide, il est le plus jeune de la Gemme, monde parallèle au monde humain, dont tous les habitants sont tombés dans un coma sans remède; tous sauf lui. À travers son chant, seul, Willem essaie de renouer contact avec le monde qui parlait autrefois à son peuple, via la musique.

Toutefois, avec le temps, Willem devient un enfant vieilli. Il va bientôt sombrer dans le sommeil, comme tous ses semblables, comme son monde, à moins que le contact soit rétabli entre la Gemme et la Terre.

TABLE DES MATIÈRES

Droits d’auteur et ISB

* * *

Prologue

CHAPITRE 1 – Voix d’enfant

CHAPITRE 2 – Willem

CHAPITRE 3 – Kovats

CHAPITRE 4 – Amis

CHAPITRE 5 – Le mot de Carl

CHAPITRE 6 – La grotte de la Gemme

CHAPITRE 7 – Ombres

CHAPITRE 8 – Terre et Gemme

CHAPITRE 9 – Le goût de l’eau

CHAPITRE 10 – Besoin de musique

CHAPITRE 11 – Convergence

CHAPITRE 12 – Croisement

CHAPITRE 13 – Contact

CHAPITRE 14 – Les porter

CHAPITRE 15 – L’améthyste

CHAPITRE 16 – Le chant de Willem

* * *

Remerciements

Au sujet de l’auteur

Du même auteur

Communiquer avec l’auteur

***

EXTRAIT

« Doriane! » s’écria-t-il encore en se précipitant à l’arrière de la maison, courant à en perdre haleine jusqu’à la falaise au bord de laquelle était érigé son laboratoire de verre.

Alors il l’aperçut, assise près d’un feu à quelques mètres du gouffre. Elle se berçait d’avant en arrière, jouant un air sur sa guitare, fredonnant des paroles incompréhensibles, d’une voix presque inaudible.

Il se figea et l’écouta, cherchant à calmer sa respiration affolée pour mieux entendre la mélodie…

Depuis plus d’une semaine, chaque soir, la pierre posée sur son socle au centre du labo s’éveillait, projetant sur les arbres et la maison une douce lumière émeraude alors que, comme d’un autre monde, s’élevait le souffle d’un vent tiède et doux qui ne dérangeait ni les feuilles dans les arbres ni leurs longs cheveux. Cette pierre n’avait pas été apportée dans cette structure de verre, mais on avait construit autour.

— Ne l’entends-tu pas? lui demandait alors son épouse, chaque fois. Quelque part, un enfant chante. Tu n’entends pas?

— Non, répondait-il. Je ne sens que le vent. Je n’entends rien.

Paisible, elle regardait les étoiles. Elle disait qu’elle attendait et que, bientôt, elle découvrirait la provenance de cette voix d’enfant.

***

Doriane se retourna. Son mari recula brusquement, effrayé.

— Oh, mon Dieu… Doriane… Tes yeux… Tes yeux sont en feu!

Elle lui sourit tendrement puis ouvrit ses bras en croix. Alors, de la caverne lointaine et du laboratoire surgirent deux rayons fins comme des lasers.

Au moment où les faisceaux touchèrent les paumes de la femme, son corps devint diaphane et s’emplit de lumière. Elle murmura alors quelques mots :

« Paix, Carl… Je t’attendrai… »

Une déflagration d’énergie fit plier les arbres alentour et repoussa son mari qui s’écroula sur le sol.

Doriane avait disparu.

***

Il prit sa tête entre ses mains puis, d’une voix lourde, balbutia : « Doriane… Je… Je ne comprends pas. Je ne sais pas. Où… Où es-tu? Qu’est-ce que tout ça, cette voix que toi seule entends, cette musique et ces mots que tu as écrits, cet appel que tu me lances? Est-ce… l’autre dimension? »

Il retourna à la fenêtre grande ouverte. Sous les faibles rayons de la lune, ses cheveux gris et ses traits tirés lui donnaient deux fois son âge. Une idée se profila à son esprit, une hypothèse, une possibilité : « Les pierres dégagent une énergie si grande que celle-ci se manifeste en lumière et, si cette énergie est accompagnée d’ondes musicales se conjuguant entre elles, provenant de mondes parallèles, elle est peut-être modulée par la musique et crée alors un vortex, un pont entre les mondes… »

***

AU SUJET DE L’AUTEUR

PAUL ANGÈLE

p.paul-angele.3.200Paul Angèle est né à Saint-Paul de Montmagny, petit village des Appalaches, au Québec.

Développeur de logiciels depuis 1985, passionné par l’écriture dès l’adolescence, avec un premier roman inédit à l’âge de 16 ans.

Fasciné par la peinture pendant plusieurs années : quelque 150 toiles.

Participation au Salon du livre de Montréal en 2013 pour les Éditions CEC (série de romans Les apprentis détectives) et les Éditions Hurtubise (roman Effe).

COMMANDER VOTRE EXEMPLAIRE NUMÉRIQUE

Cliquez ici pour commander votre exemplaire numérique (PDF)

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , ,
Publié dans Nouveaux livres

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire de nos nouveautés

Ce magazine littéraire est désormais réservé à l'annonce de nos nouveautés, à quelques exceptions près (textes de prise de position de votre éditeur).

Tous les autres articles au sujet du monde du livre sont publiés dans un magazine littéraire privé. Pour y accéder, envoyez-nous un courriel à l'adresse suivante :


abonnement@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :