La ministre Hélène David annonce la désignation de l’historien François-Xavier Garneau comme personnage historique

francois_xavier_garneau_01

François-Xavier Garneau – [18-] / © Archives de la Ville de Montréal

mccq_01QUÉBEC, le 3 févr. 2016 /CNW Telbec/ – La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David, est heureuse de procéder à la désignation de François-Xavier Garneau, à titre de personnage historique. Ce geste significatif, soulignant le 150e anniversaire de son décès, a été posé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.

« Homme de lettres et historien autodidacte, François-Xavier Garneau a contribué à façonner l’identité collective des Québécoises et des Québécois. Il a joué un rôle marquant dans le rétablissement de la mémoire de ses concitoyens et dans la promotion de la culture d’expression française. Sa désignation vient reconnaître l’importance de cet auteur dans l’histoire littéraire du Québec et préserver l’héritage qu’il nous a légué », a fait savoir la ministre David.

Il était une fois François-Xavier Garneau

Notaire, greffier de la Ville de Québec, historien et poète, François-Xavier Garneau est considéré comme l’un des plus importants auteurs de la littérature québécoise de son époque et comme le fondateur des sciences historiques au Québec. De 1845 à 1852, il a publié, en quatre tomes, son œuvre majeure Histoire du Canada depuis sa découverte jusqu’à nos jours. Grâce à cet ouvrage, il a été consacré historien national de son vivant. Cette œuvre a été rééditée à neuf reprises au cours des XIXe et XXe siècles.

Monument de François-Xavier Garneau. Vue avant / Pascale Llobat 2006, © Ministère de la Culture et des Communications

Monument de François-Xavier Garneau. Vue avant / Pascale Llobat 2006, © Ministère de la Culture et des Communications

L’information sur François-Xavier Garneau et sur tous les éléments patrimoniaux inscrits au Registre du patrimoine culturel du Québec est disponible sur le site du Répertoire du patrimoine culturel du Québec (RPCQ).

Des outils de diffusion du patrimoine culturel du Québec

Des outils de diffusion s’ajoutent au RPCQ pour permettre aux personnes intéressées de découvrir toute la richesse et la diversité du patrimoine culturel québécois. Une partie du contenu du registre est en effet disponible sur le portail des données ouvertes du gouvernement du Québec, ainsi que sur le réseau social Pinterest, sous la forme d’expositions virtuelles qui peuvent être visitées.

Suivez le Ministère dans les médias sociaux @MCCQuebec

SOURCE : Cabinet de la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

François-Xavier Garneau

«Né le 15 juin 1809 à Québec, François-Xavier Garneau est le fils de François-Xavier Garneau, aubergiste et charretier, et de Gertrude Amiot-Villeneuve.

Garneau étudie dans une école de quartier, puis dans une école mutuelle instituée par Joseph-François Perrault. Il travaille ensuite dans le bureau du greffier de la Cour du banc du roi, poste qu’occupe alors Perrault. Il fait sa cléricature dans l’étude d’Archibald Campbell à partir de 1825 et reçoit sa commission de notaire en 1830.

De 1831 à 1833, Garneau est secrétaire de Denis-Benjamin Viger, représentant à Londres de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada. De retour à Québec, il exerce sa profession et fait paraître quelques poèmes dans Le Canadien. Il publie également L’Abeille canadienne pendant deux mois en 1833 et 1834. Partisan des idées avancées par le Parti canadien puis par le Parti patriote, il observe le conflit se développer entre la Chambre d’assemblée et le pouvoir exécutif. En 1837, il délaisse son étude notariale et travaille à la Banque de l’Amérique septentrionale britannique et à la Banque de Québec. Il est nommé traducteur français à l’Assemblée législative de la province du Canada en 1842 et devient greffier de la Ville de Québec en 1844, poste qu’il occupe jusqu’en 1864. En marge de ses occupations professionnelles, il fonde L’Institut, ou Journal des étudians (sic) en 1841 et participe à la création de la Société Saint-Jean-Baptiste de Québec en 1842 et de l’Institut canadien de Québec en 1847.

À la fin des années 1830, Garneau amorce son travail d’historien en entreprenant la rédaction d’une histoire des Canadiens-français. Il est notamment motivé par le contexte politique de l’époque, marqué par l’union des Canadas, qui met selon lui en péril l’avenir de la nation canadienne-française. Il publie son oeuvre maîtresse de 1845 à 1852 et est consacré historien national de son vivant.

Il a publié Histoire du Canada depuis sa découverte jusqu’à nos jours (1845-1848, supplément en 1852), rééditée à plusieurs reprises, Voyage en Angleterre et en France dans les années 1831, 1832 et 1833 (1855), Abrégé de l’histoire du Canada depuis sa découverte jusqu’à 1840, à l’usage des maisons d’éducation (1856), ainsi que de nombreux poèmes.

Il est décédé à Québec le 3 février 1866.

Il avait épousé à Québec, en 1835, Marie-Esther Bilodeau.

Il a été désigné personnage historique le 28 janvier 2016.»

© Gouvernement du Québec, 2013

Source : Répertoire du patrimoine culturel du Québec

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire de nos nouveautés

Ce magazine littéraire est désormais réservé à l'annonce de nos nouveautés, à quelques exceptions près (textes de prise de position de votre éditeur).

Tous les autres articles au sujet du monde du livre sont publiés dans un magazine littéraire privé. Pour y accéder, envoyez-nous un courriel à l'adresse suivante :


abonnement@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :