Critique du guide «Publier son livre à l’ère numérique» de Marie-Laure Cahier et Élisabeth Sutton

Elizabeth-SUTTON-ebook

Publier son livre à l’ère numérique : autoédition, maisons d’édition, solutions hybrides – Le guide de l’auteur-entrepreneur – Elizabeth Sutton & Marie-Laure Cahier – Janvier 2016

J’ai acheté auprès de la librairie en ligne québécoise Archambault la version numérique du livre «Publier son livre à l’ère numérique» autoédité par ses auteurs, Elizabeth Sutton et Marie-Laure Cahier.  Avant de vous faire part de ma critique, je vous invite à prendre connaissance du communiqué de presse annonçant la sortie de ce livre et qui a motivé mon achat.


 

Communiqué de presse

Parution le 7 janvier 2016 de « Publier son livre à l’ère numérique : autoédition, maisons d’édition, solutions hybrides – Le guide de l’auteur-entrepreneur » de Marie-Laure Cahier et Elizabeth Sutton

Ce livre a la particularité d’être édité nativement et simultanément le 7 janvier par Les Editions Eyrolles et en autoédition par les auteures pour la version numérique.

Il ne s’agit donc pas de la « récupération » par un éditeur d’un livre d’abord autoédité en numérique et qui serait ensuite publié en papier et ebook. C’est une démarche éditoriale qui vise à faire « bouger » les lignes pour montrer qu’édition traditionnelle et autoédition ne sont pas incompatibles !

Publier son livre à l’ère numérique défend la thèse selon laquelle il ne faut pas opposer édition classique et autoédition, mais les réconcilier à travers de nouvelles formes de passerelles et de collaboration. Ce faisant, il trace les contours de ce que pourrait être l’auteur du XXIe siècle.

Chaque version n’est « ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre ». Autrement dit, ce ne sont pas des livres tout à fait homothétiques comme le sont habituellement le livre papier et l’ebook émanant du même éditeur. La maquette intérieure, par exemple, en est différente, la couverture est la même mais pas tout à fait.

Un livre boussole !

Publier son livre à l’ère numérique poursuit plusieurs objectifs :
• C’est une photographie du monde du livre qui évolue avec le numérique
• C’est un guide pour tous les auteurs
• C’est un démonstrateur qui prouve qu’édition classique et autoédition peuvent faire bon ménage
• C’est le premier guide de l’auteur-entrepreneur !

Fiche d’identité du livre

ISBN papier : 9782212563733 / ISBN numérique : 9782955454008

Titre : Publier son livre à l’ère numérique : autoédition, maisons d’édition, solutions hybrides – Le guide de l’auteur-entrepreneur

Auteurs : Marie-Laure Cahier, Elizabeth Sutton

Prix Papier : 19 euros disponible en librairie physique et online

Prix ebook : 4.99 euros disponible sur Amazon, Kobo Fnac, ibooks et les librairies indépendantes

4e de couverture

Vous avez un manuscrit qui dort dans un tiroir ? Vous voulez le publier ?

Aujourd’hui, il existe plusieurs solutions pour faire connaître vos écrits, que ce soit avec une maison d’édition, en indépendant ou via des solutions hybrides.

Les auteurs qui explorent de nouvelles voies, nous les appelons les auteurs-entrepreneurs.

Grâce aux technologies numériques, l’autoédition vous permet d’éditer, diffuser, vendre et promouvoir votre œuvre. Ce livre est une boussole pour construire votre propre stratégie de publication à l’ère numérique. Sans craintes inutiles, mais en restant réaliste.

– Une carte des nouveaux territoires de l’édition pour trouver la solution qui vous correspond le mieux
– Un guide pour passer à l’action: comment réaliser et mettre en vente son ouvrage ? en faire la promotion sur les réseaux sociaux ? quel statut juridique choisir ?
– De nombreux témoignages et retours d’expérience d’auteurs-entrepreneurs qui expérimentent.

Les auteures

Marie-Laure Cahier a été pendant quinze ans directrice éditoriale dans un groupe d’édition. Elle fonde en 2011 Cahier&Co, structure de conseil, coaching éditorial, production et gestion de contenus. Elle est également auteur et traducteur. cahierandco.com

Elizabeth Sutton travaille depuis quinze ans dans l’édition numérique et le web pour de grands groupes. Consultante indépendante en édition et marketing du livre, elle accompagne auteurs, éditeurs, libraires et bibliothécaires dans l’aventure du numérique. Elle enseigne à l’École des Gobelins et donne de nombreuses conférences. Elle est co-fondatrice du site d’actualités sur le livre numérique IDBOOX.com

Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter@indieauthor

Découvrez le mini site des auteures cliquez ici 

Contact presse

Sommaire du livre

Introduction
Les auteurs-entrepreneurs
Il n’y a pas que le roman dans la vie
Une question de vocabulaire
Ne pas opposer édition et autoédition
Un livre dual
Interlude
« Je garde les droits numériques pour tous mes titres », François Bon

Chapitre 1
Quel type d’auteur êtes-vous ? 10 profils d’aujourd’hui
L’auteur « jamais sans mon éditeur »
L’auteur hybride
L’auteur « indé »
L’auteur inventeur
Interlude
« Quand j’ai mis mon roman en ligne, j’espérais vendre 100 exemplaires J’en ai vendu 24 200 », Aurélie Valognes

Chapitre 2
5 bonnes (et moins bonnes) raisons de NE PAS devenir auteur-entrepreneur
Raison n° 1 2,5 millions de manuscrits dans les tiroirs ? Et moi, et moi, et moi…
Raison n° 2 En France, il n’y a pas de marché pour le livre numérique
Raison n° 3 Je veux devenir un auteur à succès
Raison n° 4 Je suis allergique aux outils numériques
Raison n° 5 Je n’ai pas le temps
Interlude
« Même quand les éditeurs ont une stratégie numérique, ça reste un peu l’Internet vu par les quinquas », Bruno Jarrosson

Chapitre 3
5 bonnes (et moins bonnes) raisons de devenir auteur-entrepreneur
Raison n° 1 Contourner les barrières à l’entrée des éditeurs traditionnels
Raison n° 2 Affirmer un acte militant : l’alter-auteur
Raison n° 3 Optimiser ses revenus d’auteur
Raison n° 4 Compenser les défaillances des éditeurs traditionnels
Raison n° 5 Se construire une communauté de lecteurs et un début de notoriété
Interlude
Autoédition : le récit d’un incroyable retournement de situation, Daniel Ichbiah

Chapitre 4
Désintermédiation, mythe ou réalité ?
Les plateformes d’autopublication
Les agrégateurs-diffuseurs
Les plateformes de services dédiées à l’autoédition
Les sites de lecture et de partage
Les consultants indépendants
Interlude
« Les auteurs sont souvent des gens surqualifiés qui feraient passer Stakhanov pour une feignasse », Audrey Alwett

Chapitre 5
Réalisez et mettez en vente votre livre numérique
Réfléchissez en éditeur : positionnement et argumentaire
L’avant-fabrication
Au moment de la soumission
Interlude
« Amazon fait la part belle aux romans, beaucoup moins aux livres pratiques », Jean-Baptiste Viet

Chapitre 6
Promouvoir son livre sur Internet et les réseaux sociaux
Créez le buzz
Construisez votre personal branding
Utilisez les ressources de la (ou les) plateforme(s) de distribution
Créez un blog
Entrez dans la toile tentaculaire des réseaux sociaux
Communiqués et services de presse
Interlude
« Pour ma part, je préfère travailler avec un éditeur », Jeff Balek

Chapitre 7
Allez-vous gagner de l’argent ?
Le prix de vente
Le niveau de la redevance
La quantité d’exemplaires vendus
Le suivi des ventes et la reddition des comptes
Interlude « L’édition classique doit travailler sa valeur ajoutée si elle veut garder ses auteurs », Daniel Bô

Chapitre 8
Quel statut juridique et fiscal pour l’auteur indépendant ?
Le régime social
Le statut juridique et fiscal
L’auto-entrepreneur
Interlude« Cessons d’opposer le numérique au papier Plus il y a de moyens de lire, mieux se portent la culture, les lecteurs, les auteurs, les éditeurs et toute la chaîne du livre », Laurent Bettoni
Conclusion J’abandonne ou je fonce ?
Bibliographie


 

Je n’ai pas aimé ce livre

Le livres n’est pas adapté au Québec et à la francophonie

Sur le site web des auteurs, on peut lire que ce livre est disponibles dans plusieurs grandes librairies «Et dans une centaine de librairies indépendantes en version papier et ebook en France et à l’international.» Cette référence à l’international m’a laissé entendre que le livre tiendrait compte de l’ensemble de la réalité de la francophonie, y compris du Québec mais je me suis trompé. Il s’agit d’un livre pour les «Français de France» puisque la majorité des exemples et des références se rapportent à la France.

Par exemple, le chapitre 8 intitulé «Quel statut juridique et fiscal pour l’auteur indépendant ?» est inutile pour un lecteur canadien ou québécois voire de la francophonie.

J’aurais eu avantage à me rappeler que cet «international» ne concernait que la diffusion et la vente du livre et non pas le contenu du livre. C’est mon erreur.

Ceci n’est pas un guide !

En première de couverture, on peut lire : «Le guide de l’auteur entrepreneur». Cependant, les auteurs précisent dans leur introduction que «(…), cet ouvrage ne peut être assimilé à un how-to book, un guide pas à pas sur l’art et la manière de réaliser et de vendre son ebook.» En fait, il s’agit d’un portrait de l’autoédition «permettant à tout type d’auteur de décoder ce monde émergent». Les auteurs se défendent d’offrir un mode d’emploi en ces termes : «Mais avant de savoir comment faire, encore faut-il savoir où l’on veut aller et disposer d’une carte du territoire.» C’est juste mais le territoire exploré se limite à celui de la France avec quelques échappées ici et là ailleurs dans le monde.

En fait, le genre littéraire approprié pour ce livre est l’essai parce qu’il ne se contente pas d’informer (d’explorer); il s’accompagne de différents plaidoyers.

«Ne pas opposer édition et autoédition»

Dès l’introduction, les auteurs nous conseillent de «ne pas opposer édition et autoédition». Si tous les types d’édition se complètent parce ce que chacun répond à des besoins particuliers, je ne crois pas que «l’existence de maisons d’édition fortes et créatives, qui continueront encore longtemps à structurer le marché du livre, représente un aiguillon pour les créateurs qui devront se  »professionnaliser » s’ils veulent rencontrer leur public.» La professionnalisation des créateurs (auteurs) ne saurait passer par l’édition traditionnelle ou quelques maisons d’édition fortes et créatives.

Il y a déjà un grand nombre d’auteurs-entrepreneurs en autoédition qui connaissent un succès supérieur à celui que pourrait offrir l’édition traditionnelle. Cette dernière est tellement en retard sur son temps qu’elle ne peut plus prétendre au monopôle de la qualité et de la quantité. Et c’est justement en raison de ses faiblesses professionnelles que nous parlons désormais de l’auteur-ENTREPRENEUR. C’est parce que l’auteur soit-disant pris en charge par l’édition traditionnelle doit désormais s’occuper de ses affaires lui-même que nous parlons de lui comme d’un ENTREPRENEUR. Or, c’est l’éditeur traditionnel qui devrait assumé ce rôle d’entrepreneur, non pas son auteur. L’auteur n’a pas à prendre sur lui le rôle d’entrepreneur lorsqu’il est publié par éditeur traditionnel. Cette nouvelle réalité de l’auteur-entrepreneur nous apparaît aujourd’hui tellement évidente que nous oublions de rappeler à l’ordre les éditeurs traditionnels. Être professionnel, c’est aussi être à jour ! Bref, bon nombre d’auteurs-entrepreneurs sont aujourd’hui plus professionnels que bien des éditeurs traditionnels de renom.

Je n’oppose pas l’édition traditionnelle à l’autoédition mais je tiens à ce que chacune occupe uniquement la place réelle qui lui revient suivant les besoins de l’auteur.

Au Québec, l’autoédition est discriminée par le gouvernement par force de loi (Loi du livre). Dans ce contexte, reconnaître la complémentarité des différents types d’édition ne vient que d’un côté de la barrière et ce n’est pas de celui de l’édition traditionnelle.

Deux étoiles sur cinq

J’accorde donc deux étoiles sur cinq à «Publier son livre à l’ère numérique» mais c’est parce que je suis au Québec. En France, ce livre sera très utile.

——

 

 

 

 

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , ,
Publié dans Votre éditeur prend position
One comment on “Critique du guide «Publier son livre à l’ère numérique» de Marie-Laure Cahier et Élisabeth Sutton
  1. […] J'ai acheté auprès de la librairie en ligne québécoise Archambault la version numérique du livre «Publier son livre à l'ère numérique» autoédité par ses auteurs, Elizabeth Sutton et Marie-Laure Cahier. Avant de vous faire part de ma critique, je vous invite à prendre connaissance du communiqué de presse annonçant la sortie de ce livre et…  […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire de nos nouveautés

Ce magazine littéraire est désormais réservé à l'annonce de nos nouveautés, à quelques exceptions près (textes de prise de position de votre éditeur).

Tous les autres articles au sujet du monde du livre sont publiés dans un magazine littéraire privé. Pour y accéder, envoyez-nous un courriel à l'adresse suivante :


abonnement@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :