L’UNEQ félicite Mélanie Joly pour sa nomination à titre de ministre du Patrimoine canadien

uneq_logo_rgb-72dpi(2)

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Montréal, 4 novembre 2015 – Deux semaines après l’élection d’un gouvernement libéral majoritaire, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) tient à féliciter Mélanie Joly et accueille sa nomination avec beaucoup d’espoir.

Pendant la campagne électorale, le Parti libéral du Canada a promis des investissements importants dans le secteur culturel. Si l’UNEQ applaudit ces engagements, elle souhaite rappeler qu’au cours des dernières années, la modernisation de la Loi sur le droit d’auteur, qui a notamment amené la judiciarisation du désaccord entre l’Université Laval et la société de gestion des droits d’auteurs, Copibec, a contribué à précariser la situation économique de nos écrivains. Également, la contradiction entre la Loi fédérale sur la faillite et l’insolvabilité et la Loi québécoise sur le statut de l’artiste a créé un climat d’insécurité chez les auteurs, comme nous l’avons constaté lors de la récente faillite des éditions de La courte échelle. Souhaitons que Madame Joly, qui a œuvré dans le domaine du droit de la faillite et de l’insolvabilité, se montre sensible à cet enjeu.

« Le règne du gouvernement conservateur a fait des ravages en ce qui a trait aux conditions socio-économiques des créateurs. Il faut de façon urgente indexer le budget de la Commission du droit de prêt public (CDPP), revoir les exceptions introduites dans la Loi sur le droit d’auteur et s’assurer que les investissements promis au Conseil des arts du Canada bénéficient directement aux écrivains, grâce à des bourses de création. Nous sommes disponibles pour entamer les discussions à ce sujet », conclut la présidente de l’UNEQ, Danièle Simpson.

L’UNEQ se permet de rappeler les besoins criants du secteur des arts qui porte, depuis des décennies,les cultures québécoise et canadienne à bout de bras, ici comme au-delà de nos frontières, et souligne que le secteur du livre en est un important moteur économique. L’UNEQ entend d’ailleurs travailler de concert avec la nouvelle ministre du Patrimoine canadien à son épanouissement.

Créée en 1977, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois est un syndicat professionnel qui regroupe plus de 1600 poètes, romanciers, auteurs dramatiques, essayistes, auteurs pour jeunes publics et auteurs d’ouvrages scientifiques et pratiques. L’UNEQ travaille à la promotion et à la diffusion de la littérature québécoise, au Québec, au Canada et à l’étranger, de même qu’à la défense des droits socioéconomiques des écrivains.

-30-

Source : Union des écrivaines et écrivains québécois (UNEQ)

———

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour
One comment on “L’UNEQ félicite Mélanie Joly pour sa nomination à titre de ministre du Patrimoine canadien
  1. […] COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Montréal, 4 novembre 2015 – Deux semaines après l’élection d’un gouvernement libéral majoritaire, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) tient à féliciter M…  […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :