Les booktubeurs vont-ils remplacer les critiques littéraires ? via INA GLOBAL (France)

booktubeuses_bd

Crédit photo : Capture d’écran des chaines YouTube de Margaud liseuse, de Fairy neverland, Le rouquin bouquine et Les lectures de Nine. INA GLOBAL

ina_global_01(Article par Mathilde RIMAUD • Publié le 21.10.2015 • Mis à jour le 21.10.2015 -Institut National de l’audiovisuel)  Repérés médiatiquement en France à l’été 2014, les booktubeurs, ces youtubeurs dédiés aux livres, bougent les lignes de la prescription, et font rentrer le monde du livre dans l’ère de la vidéo.

Sommaire

  • Un phénomène récent mais bien installé
  • Booktubeurs contre blogueurs ?
  • Le booktubeur et le professionnel du livre
  • Un marketing direct revu et corrigé
  • Les influenceurs, ces nouveaux critiques
  • Influenceur, un métier sous haute surveillance

Un phénomène récent mais bien installé

La pratique du partage sous forme de vidéos de ses lectures, coups de cœur, « PAL » (pile à lire), « unboxing » (ouverture de colis) et autre « bookhaton » (marathon de lecture) a débuté dans les pays francophones européens dans les années 2006-2007 pour les plus anciens. 2012 semble avoir été une année importante de décollage du phénomène, soit 2 ans après les pays hispanophones et anglo-saxons.
Avec plus de 187 000 occurrences du mot « booktube » sur YouTube et 403 000 sur Google, la réalité du phénomène apparaît dans toute son ampleur. La liste de chaînes proposée par Liz, l’une des booktubeuses actives pour la communauté anglophone des booktubeurs, recense jusqu’à 245 chaînes différentes par segment éditorial, uniquement en langue anglaise. Aux États-Unis, Polandbananasbooks, l’une des booktubeuses les plus suivies affiche 232 278 abonnés et 2 4833 215 vues (au 10/09/2015). Les pays hispanophones ne sont pas en reste: le Mexique par exemple compte quelques-uns des booktubers les plus populaires, comme Las Palabras de Fa avec 245 590 abonnés et 13 543 934 vues (au 10/09/2015), Clau reads books  avec 120 172 abonnés et 5 084 278 vues, ou Raiza Revelles, qui culmine avec ses 598 051 abonnés et 34 599 581 vues, sur des sujets, il est vrai, plus variés que le livre seulement.
Pour les pays francophones européens, les chiffres sont plus modestes : les trois premières chaînes (Les lectures de Nine, Margaud liseuse et Fairy Neverland) cumulent à elles trois 65 590 abonnés et 382 886 vues (le 10/09/2015). On dénombre, dans une première approche rapide, plus d’une trentaine de chaînes dédiées. L’augmentation d’audience constatée en un mois seulement laisse néanmoins présager que le booktube en langue française a de beaux jours devant lui
——–
Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour
One comment on “Les booktubeurs vont-ils remplacer les critiques littéraires ? via INA GLOBAL (France)
  1. […] Les booktubeurs vont-ils remplacer les critiques littéraires ? via INA GLOBAL (France)  […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :