OCDE – Rapport d’étude : Connectés pour apprendre ? Les élèves et les nouvelles technologies

journal_de_montreal_002

Les gadgets électroniques n’améliorent pas la performance scolaire

(Agence France Presse – 14 septembre 2015) Paris – Il ne suffit pas d’équiper massivement les élèves et leurs classes d’outils numériques pour obtenir une amélioration des résultats, selon une étude de l’OCDE publiée mardi, qui relève même des contre-performances espagnole ou polonaise.

Les pays qui ont beaucoup investi dans le numérique n’ont pas enregistré d’amélioration notable des résultats en compréhension de l’écrit, mathématiques et sciences, souligne l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui a étudié pour la première fois les compétences numériques des élèves de quinze ans, à partir des données recueillies lors de l’édition 2012 de son enquête Pisa (Programme international pour le suivi des acquis des élèves).

Lire la suite

journal_de_montreal_002

Mirages technologiques

(Le Journal de Montréal – Tania Longpré – Blogue – 14 septembre 2015) Et bien ! Comme ça, les technologies n’auraient pas d’effets sur les résultats scolaires des étudiants.

On s’en doutait, mais on a maintenant une réponse avec l’étude de l’OCDE parue aujourd’hui : les outils technologiques, même si plusieurs crient à s’époumoner qu’ils doivent être priorisés à l’école ne donnent finalement pas l’effet escompté. Surprise ! La technologie n’est donc pas une baguette magique permettant aux enfants de s’améliorer. Même si votre téléphone intelligent a plusieurs fonctions, l’application « rendement scolaire » n’est pas encore à point, ou plutôt, ne réussit pas à supplanter des outils qui ont fait leurs preuves.

On ne le répètera jamais assez : en pédagogie ou en didactique, même si l’enseignant a la chance d’avoir un parc technologique dernier cri dans sa classe, ce ne sont que des outils supplémentaires. Des outils intéressants, certes, mais qui n’ont pas réponse à tout… comme n’importe quel autre matériel didactique. Les tablettes, tableaux intelligents, téléphones ou autres gadgets peuvent apporter de la nouveauté et de la motivation, mais ne changeront rien à la finalité, soit l’apprentissage et les résultats des élèves. 

Lire la suite

* * *

ocde_004Les pays de l’OCDE doivent adopter une approche différente pour exploiter les possibilités offertes par les nouvelles technologies à l’école

OCDE – 15/09/2015 – D’après la première évaluation des compétences numériques menée dans le cadre du programme PISA de l’OCDE, l’école doit encore tirer parti des possibilités offertes par les nouvelles technologies dans les salles de classe afin de venir à bout de la fracture numérique et de doter chaque élève des compétences nécessaires pour évoluer dans le monde connecté d’aujourd’hui.

Le rapport intitulé « Students, Computers and Learning: Making The Connection » indique que même les pays qui ont considérablement investi dans les technologies de l’information et de la communication (TIC) dans l’éducation n’ont enregistré aucune amélioration notable de leurs résultats aux évaluations PISA de compréhension de l’écrit, de mathématiques et de sciences.

D’après l’OCDE, le fait de s’assurer que chaque élève atteigne un niveau de compétences de base en compréhension de l’écrit et en mathématiques contribuera davantage à l’égalité des chances dans notre monde numérique que le simple fait d’élargir ou de subventionner l’accès à des services et des appareils de haute technicité.

En 2012, 96 % des élèves de 15 ans des pays de l’OCDE ont déclaré posséder un ordinateur à la maison, mais seuls 72 % ont déclaré en utiliser un à l’école. Dans l’ensemble, les élèves utilisant modérément les ordinateurs à l’école ont tendance à avoir des résultats scolaires légèrement meilleurs que ceux ne les utilisant que rarement. Mais les élèves utilisant très souvent les ordinateurs à l’école obtiennent des résultats bien inférieurs, même après contrôle de leurs caractéristiques socio-démographiques. 

« Les systèmes scolaires doivent trouver des solutions plus efficaces pour intégrer les nouvelles technologies dans l’enseignement et l’apprentissage, afin de fournir aux professionnels de l’éducation des environnements d’apprentissage qui permettent de développer les pédagogies du 21e siècle et qui dotent les enfants des compétences du 21e siècle dont ils auront besoin pour réussir dans le monde de demain », explique Andreas Schleicher, de la Direction de l’éducation et des compétences de l’OCDE. « La technologie est le seul moyen d’élargir au maximum l’accès à la connaissance. Pour concrétiser les promesses des TIC, les pays doivent investir plus efficacement dans ce domaine et faire en sorte que les enseignants soient aux avant-postes de l’élaboration et de la mise en œuvre de ce changement ».

Le rapport a constaté que l’écart entre les élèves favorisés et défavorisés en compréhension de l’écrit électronique était très analogue aux différences de résultats à l’évaluation PISA traditionnelle de la compréhension de l’écrit, bien qu’une grande majorité d’élèves utilisent des ordinateurs, et ce quel que soit leur milieu d’origine. Ce constat laisse penser que pour réduire les inégalités en matière de compétences numériques, les pays doivent commencer par renforcer l’équité de leur système d’éducation.

Pour évaluer leurs compétences numériques, le test demandait aux élèves de 31 pays et économies* de se servir d’un clavier et d’une souris pour naviguer dans des textes à l’aide d’outils comme les hyperliens et les boutons de navigation ou de défilement, afin d’accéder à l’information, mais aussi pour créer un graphique à partir de données ou utiliser des calculatrices à l’écran.

Les meilleurs résultats ont été obtenus par les élèves de Singapour, de Corée, de Hong-Kong (Chine), du Japon, du Canada et de Shanghai (Chine). Ils correspondent étroitement aux résultats qui avaient été obtenus en 2012 à l’évaluation de la compréhension de l’écrit sur papier, ce qui semble indiquer que bon nombre des compétences utiles à la navigation en ligne peuvent également être enseignées et acquises au moyen de techniques de lectureanalogiques classiques.

Cependant, le rapport met en évidence des différences frappantes. Les élèves de Corée et de Singapour obtiennent des résultats bien meilleurs en ligne que leurs pairs ayant des résultats similaires en compréhension de l’écrit sur papier dans d’autres pays, comme l’Australie, le Canada, les États-Unis, Hong-Kong (Chine) et le Japon. En revanche, les élèves de Pologne et de Shanghai (Chine), excellents en compréhension de l’écrit sur papier, réussissent moins bien à transférer leurs compétences de lecture sur papier à un environnement en ligne.

* Pays et économies participants : Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Canada, Chili, Colombie, Corée, Danemark, Émirats arabes unis, Espagne, Estonie, États-Unis, Fédération de Russie, France, Hong-Kong (Chine), Hongrie, Irlande, Israël, Italie, Japon, Macao (Chine), Norvège, Pologne, Portugal, République slovaque, Shanghai (Chine), Singapour, Slovénie, Suède, Taipei chinois.

Davantage d’informations sur l’évaluation et les conclusions de ce rapport sont également disponibles à l’adresse suivante : http://www.oecd.org/fr/education/students-computers-and-learning-9789264239555-en.htm.

Source : OCDE

———–

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour
One comment on “OCDE – Rapport d’étude : Connectés pour apprendre ? Les élèves et les nouvelles technologies
  1. […] Les gadgets électroniques n'améliorent pas la performance scolaire (Agence France Presse – 14 septembre 2015) Paris – Il ne suffit pas d’équiper massivement les élèves et leurs classes d’outils num…  […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire de nos nouveautés

Ce magazine littéraire est désormais réservé à l'annonce de nos nouveautés, à quelques exceptions près (textes de prise de position de votre éditeur).

Tous les autres articles au sujet du monde du livre sont publiés dans un magazine littéraire privé. Pour y accéder, envoyez-nous un courriel à l'adresse suivante :


abonnement@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :