Le Premier ministre canadien n’aurait pas retenu sa leçon (littéraire) via ActuaLitté

101_lettres_yann_martel_01

Présentation : Ce livre reprend les soixante lettres déjà publiées sous le titre Mais que lit Stephen Harper ?, en septembre 2009, auxquelles ont été ajoutées les quarante et une dernières lettres que Yann Martel a adressées à Stephen Harper depuis lors. En tout, cent une lettres envoyées entre le 16 avril 2007 et le 28 février 2011, en réaction à l’indifférence dont le premier ministre avait fait preuve lors des célébrations du cinquantième anniversaire du Conseil des Arts du Canada, en mars 2007. Cent une lettres glissées dans des livres que Yann Martel donnait à Stephen Harper pour le sensibiliser à la littérature et à l’art et lui montrer, ainsi qu’il le mentionne dans son introduction révisée, «que les livres permettent merveilleusement de modeler notre existence». Traduction : Nicole et Émile Martel. Source : Éditions XYZ

actualitte_logo_02(ActuaLitté – Julie Torterolo) En 2011, Yann Martel publie 101 Lettres à un Premier Ministre : Mais Que Lit Stephen Harper ? Et, il n’est pas question de fiction, l’écrivain a bien envoyé au Premier ministre du Canada un livre toutes les deux semaines, accompagné d’un petit mot. Une correspondance à sens unique auquel l’homme politique n’a jamais pris la peine de répondre. Le journal Le Devoir s’est amusé à prouver que l’homme n’a vraisemblablement jamais lu ses livres…

Entre 2007 et janvier 2011, Yann Martel s’est attelé à envoyer plus de 100 ouvrages au Premier ministre canadien. L’homme politique s’était mis à dos l’Union des écrivains au Québec en prévoyant des coupes de l’ordre de 60 millions CAD dans les programmes culturels. Yann Martel, faisant partie des mécontents, avait décidé de lui ouvrir un peu les œillères. Après avoir, pendant plusieurs années, relayé son action sur son site Que lit Stephen Harper, Yann martel a publié un livre, 101 Lettres à un Premier Ministre : Mais Que Lit Stephen Harper ?

Il y relate, avec humour, l’entreprise derrière la correspondance. Par exemple, lorsqu’il lui présente une œuvre de Jeanette Winterson, il écrit : « Si on lit des livres, on est meilleurs que les chats. On dit que les chats ont neuf vies. C’est bien peu en comparaison avec la fille, le garçon, l’homme ou la femme qui lit des livres. Lire un livre, c’est vivre une vie de plus. Ça ne prend donc que neuf livres pour que les chats nous regardent avec envie ».

Lire la suite

—-

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour
One comment on “Le Premier ministre canadien n’aurait pas retenu sa leçon (littéraire) via ActuaLitté
  1. […] (ActuaLitté – Julie Torterolo) En 2011, Yann Martel publie 101 Lettres à un Premier Ministre : Mais Que Lit Stephen Harper ? Et, il n’est pas question de fiction, l’écrivain a bien envoyé au Premie…  […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire de nos nouveautés

Ce magazine littéraire est désormais réservé à l'annonce de nos nouveautés, à quelques exceptions près (textes de prise de position de votre éditeur).

Tous les autres articles au sujet du monde du livre sont publiés dans un magazine littéraire privé. Pour y accéder, envoyez-nous un courriel à l'adresse suivante :


abonnement@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :