L’UNEQ réclame plus de transparence dans la cause Desputeaux c. Éditions Chouette

uneq_logo_rgb-72dpi(2)COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Montréal, le 22 septembre 2015 – L’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) appuie la demande du Regroupement des artistes en arts visuels auprès des Éditions Chouette et de Christine L’Heureux de rendre public le contenu de l’entente confidentielle intervenue hors Cour supérieure en 2005 entre Hélène Desputeaux, les Éditions Chouette et Christine L’Heureux.

« Ce serait le moyen le plus efficace de mettre un terme aux rumeurs publiques sur ce qui a été conclu entre les deux parties, rumeurs qui, par ailleurs, risquent de nuire à la réputation des personnes en cause et de diviser inutilement des associations artistiques qui poursuivent fondamentalement les mêmes objectifs de défense des artistes et des écrivains », estime la présidente de l’UNEQ, Danièle Simpson.

* * *

Créée en 1977, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois est un syndicat professionnel qui regroupe plus de 1600 poètes, romanciers, auteurs dramatiques, essayistes, auteurs pour jeunes publics et auteurs d’ouvrages scientifiques et pratiques. L’UNEQ travaille à la promotion et à la diffusion de la littérature québécoise, au Québec, au Canada et à l’étranger, de même qu’à la défense des droits socioéconomiques des écrivains.

-30-

Source : Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ)

raav_logo

Montréal, 21 septembre 2015. Le Regroupement des artistes en arts visuels du Québec (RAAV) réagit à la regrettable décision de l’Association des Écrivaines et Écrivains Québécois pour la Jeunesse (AÉQJ) de plier devant le recours en diffamation intenté contre elle par les Éditions Chouette en admettant publiquement et mot pour mot la thèse que Les Éditions Chouette défend. Cette rétractation publique a également fait l’objet d’un article plutôt favorable aux Éditions Chouette paru dans Le Devoir du 19 septembre sous la plume de Stéphane Baillargeon.

Les conséquences de la position prise par l’AEQJ sont dramatiques pour Hélène Desputeaux et pour le milieu associatif artistique. Il est rare qu’une association d’artistes piétine sa propre mission de défendre ses membres, ou leurs collègues pratiquant la même profession, par peur de représailles de la part d’un diffuseur ou d’un producteur. Malheureusement, les membres de l’association, réunis en assemblée générale, n’ont eu droit qu’à une seule version des faits et semblent avoir collectivement paniqué avant de céder à la pression imposée par cette poursuite-bâillon des Éditions Chouette. C’est grave et c’est un dangereux précédent.

Lire la suite : Caillou, la suite…. Publication de l’entente hors Cour entre Desputeaux, L’Heureux et Chouette

P.S.: Les liens hypertextes sont de nous.

aeqj_01***AVIS IMPORTANT***

Cette proposition a été adoptée, par vote secret : 24 voix Pour et une abstention lors de l’assemblée générale annuelle de l’AEQJ (Association des Écrivains-es Québécois pour la Jeunesse) tenue le 9 septembre 2015.

RÉTRACTATION ET EXCUSES

Malgré un jugement rendu par la Cour Suprême du Canada le 21 mars 2003 reconnaissant et confirmant le statut de co-auteures de mesdames Hélène Desputeaux et Christine L’Heureux, l’A.E.Q.J. (l’Association des Écrivaines et écrivains Québécois pour la Jeunesse) a porté atteinte à la réputation des Éditions Chouette en propageant, de façon flagrante et intentionnelle, des propos diffamatoires, offensants et mensongers à son égard.

Ce faisant, cette atteinte intentionnelle à la réputation des éditions Chouette lui cause des dommages importants, en alimentant une controverse et une polémique autour des droits reliés à l’univers de Caillou, lesquelles n’ont plus raison d’être et sont complètement mal fondées. Dans le cadre de la pétition intitulée « Appui à la vraie créatrice de Caillou! », nous, l’Association des écrivaines et écrivains québécois pour la jeunesse, avons accusé Les Éditions Chouette d’avoir plagié l’image de Caillou et avons insinué, qu’à l’instar de Claude Robinson, Mme Desputeaux était victime de plagiat et de non-respect de ses droits d’auteur par les éditions Chouette. Nous réalisons que cette remarque et cette accusation ne sont nullement fondées et, à cet égard et en toute sincérité, nous regrettons ces propos et présentons nos excuses aux éditions Chouette. Nous reconnaissons également que les éditions Chouette respectent les droits d’auteur de Mme Hélène Desputeaux, alors que le statut de co-auteures de Mmes Hélène Desputeaux et Christine L’Heureux a été confirmé par la Cour suprême du Canada et qu’une entente à l’amiable, intervenue entre elles, régit leurs droits et redevances sur le personnage Caillou.» 

Source : Association des Écrivains-es Québécois pour la Jeunesse

—-

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour
One comment on “L’UNEQ réclame plus de transparence dans la cause Desputeaux c. Éditions Chouette
  1. […] COMMUNIQUÉ DE PRESSE Montréal, le 22 septembre 2015 – L’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) appuie la demande du Regroupement des artistes en arts visuels auprès des Éditions Cho…  […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire de nos nouveautés

Ce magazine littéraire est désormais réservé à l'annonce de nos nouveautés, à quelques exceptions près (textes de prise de position de votre éditeur).

Tous les autres articles au sujet du monde du livre sont publiés dans un magazine littéraire privé. Pour y accéder, envoyez-nous un courriel à l'adresse suivante :


abonnement@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :