Nouveauté : Les hommes d’avant le déluge. (Par Élie l’Artiste) Tome II : Le mystère sumérien, essai, André Lefebvre, Fondation littéraire Fleur de Lys

Microsoft Word - n.andre-lefebvre.5.doc

Les hommes d’avant le déluge. (Par Élie l’Artiste)
Tome II : Le mystère sumérien
André Lefebvre
Essai
Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2015, 250 pages.
ISBN 978-2-89612-409-9
Format 8,5 X 11 pouces (Lettre)
Exemplaire numérique (PDF) : 7.00$

PRÉSENTATION

Une partie de ce livre fut écrite à Terrebonne, en 2005.

C’est de l’autre partie dont je veux vous parler; de cette partie du livre qui fut consignée il y a, environ, 3 200 ans pour servir à mousser la popularité du premier « Dieu quasi monothéiste » de l’histoire humaine, appelé Marduk. C’est le premier livre religieux publié au sujet d’un Dieu autour duquel fut organisée une religion au sens actuel du mot. Mais ce ne fut pas là, le premier écrit de l’humanité. Ce supposé premier écrit « religieux » n’est qu’une compilation, plus ou moins trafiquée, d’écrits encore beaucoup plus antérieurs. Écrits qui peuvent même le précéder de 2 000 ans. Ce qui nous amène à des écrits d’il y a plus de 5 000 ans.

Ces derniers sont, pour l’instant, les plus vieux écrits de l’humanité et nous n’en avons trouvé que des copies reproduites par des écoliers d’il y a plus de 4 000 ans. Les originaux datent d’environ 4 300 ans avant la Bible elle-même. C’est donc dire que la durée entre la Bible et les écrits qui servirent à publier cette glorification de Marduk, s’échelonne sur une période deux fois plus longue que le temps écoulé entre la date de mes écrits faits à Terrebonne et la date officielle du Nouveau Testament.

Ces écrits d’avant la première religion, nous racontent l’histoire, non pas des « dieux », mais celle d’hommes supérieurs à ceux de leur époque. On les appelait les « Puissants », les « Éclairés » ou encore les « Seigneurs ». Ces récits rapportent des faits tellement extraordinaires que les premiers archéologues qui les traduisirent se sentirent obligés de parler des « Dieux sumériens », au lieu d’employer le nom que leur donnaient les Sumériens eux-mêmes. Il faut dire que la situation ne s’est pas du tout améliorée depuis l’implication de nos spécialistes qui furent confrontés à des faits de plus en plus incroyables. La notion de « dieux » en archéologie est le pendant de la notion « Force fondamentale » en physique. Ni l’une, ni l’autre ne sont « logiques ».

Je vous transporte donc à cette époque des « premiers hommes civilisés » pour vous faire « vivre » leur façon d’être et surtout, leur façon de dire « ce qu’ils ont vu ». Nous devrions parvenir à les connaître un peu mieux. Je mise sur le fait que nous allons vérifier ce qu’eux disent d’eux-mêmes, au lieu de nous contenter de ce que d’autres racontent à leur sujet. Pour y arriver, nous disposons de plusieurs traductions, en plusieurs langues, de leurs écrits. Comme chaque langue parlée est structurée différemment et présente des « façons de voir » les choses de manière nuancée, le fait de percevoir l’idée originelle au moyen de différentes langues nous donnera plus de possibilités d’appréhender les « notions » sumériennes qui sont complètement différentes de celles des hommes d’aujourd’hui.

Je vous amène dans un monde étrange; un monde aussi étonnant que celui imaginé par J. R. R. Tolkien dans son « Seigneur des anneaux ». La différence est que le monde où je vous amène n’est pas « imaginaire ». Il est la réalité du monde de la première grande civilisation humaine.

J’espère sincèrement que vous aurez autant de plaisir à découvrir ce monde originel que j’ai eu à chercher à le comprendre.

André Lefebvre

Lire un extrait et commander votre exemplaire numérique (PDF)

 

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , ,
Publié dans Nouveaux livres
One comment on “Nouveauté : Les hommes d’avant le déluge. (Par Élie l’Artiste) Tome II : Le mystère sumérien, essai, André Lefebvre, Fondation littéraire Fleur de Lys
  1. […] Les hommes d’avant le déluge. (Par Élie l’Artiste) Tome II : Le mystère sumérien André Lefebvre Essai Fondation littéraire Fleur de Lys, Lévis, Québec, 2015, 250 pages. ISBN 978-2-89612-409-9 Forma…  […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire de nos nouveautés

Ce magazine littéraire est désormais réservé à l'annonce de nos nouveautés, à quelques exceptions près (textes de prise de position de votre éditeur).

Tous les autres articles au sujet du monde du livre sont publiés dans un magazine littéraire privé. Pour y accéder, envoyez-nous un courriel à l'adresse suivante :


abonnement@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :