logoUp

Analyses

Internet : La fin d’un rêve ?

Jennifer-Granick

Jennifer Granick en conférence au Black Hat 2015 à Las Vegas

(Par Fabienne Marion – Le 9 Septembre 2015) Depuis quelques temps, plusieurs voix se font entendre régulièrement pour nous alerter sur la fin du rêve de l’Internet. De libérateur, le réseau mondial serait devenu, en deux décades, oppresseur ou plus prosaïquement centralisé et vidé d’idéaux. Une des dernières alertes audibles a été lancée par le blogueur iranien Hosseiin Derakhshan, avec son cri : « Internet se recroqueville ». A sa sortie de la prison dans laquelle il avait croupi pendant six ans pour crime de parole, le blogueur ne retrouvait plus le réseau décentralisé qui lui avait valu les foudres de la justice de son pays. Aux idées, il ne voit désormais se succéder plus que des « likes » et aux textes, des flux continus d’images. «Autrefois, Internet était une chose suffisamment sérieuse et puissante pour m’envoyer derrière les barreaux. Aujourd’hui, c’est apparemment à peine plus qu’un loisir. ».

Le rêve d’Internet serait-il donc fini ? C’est en tout cas ce que pense Jennifer Granick dans une conférence retentissante qu’elle a donné fin août. Directrice des libertés civiles au Centre pour l’Internet et la Société de l’Université de Stanford, cette femme juriste, influente et écoutée dans le monde de l’Internet, nous livre une analyse qui devrait mobiliser tous ceux qui croient encore à un Internet libérateur.

Nous avons choisi de retranscrire pour les lecteurs de UP’ les grands moments de cette conférence donnée au Black Hat 2015 à Las Vegas.

« Il y a vingt ans, je croyais en un Internet libre, ouvert, interopérable : un endroit où chacun pouvait s’exprimer librement et où toute personne qui voulait l’entendre, pouvait écouter et répondre. Je croyais en l’éthique du hacker : l’information devrait être librement accessible et la technologie informatique allait rendre le monde meilleur. Je voulais participer à ce rêve – le rêve que la liberté sur Internet devienne une réalité. En tant qu’avocate, je voulais protéger les pirates et les codeurs des tentatives prédatrices de la loi afin qu’ils puissent contribuer à ce travail important.

Mais aujourd’hui, ce rêve de liberté de l’Internet est en train de mourir.

Lire la suite

—-

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour
One comment on “
  1. […] Analyses Internet : La fin d’un rêve ? (Par Fabienne Marion – Le 9 Septembre 2015) Depuis quelques temps, plusieurs voix se font entendre régulièrement pour nous alerter sur la fin du rêve de l’Int…  […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :