Peut-on parler de littérature sur YouTube? via L’Obs

logo_obs_01(L’Obs – 8 septembre 2015) Aux côtés des « booktubers » qui fleurissent par centaines, se créent des chaînes de vidéos littéraires aux concept innovants. On est allé voir ça.

« Garde la pêche » concluait Jean Rochefort, singeant Booba, dans son résumé de «Madame Bovary» en version argot en mars dernier. La vidéo, tournée pour le blog «Les boloss des Belles Lettres», était vite devenue virale. Mais si Jean Rochefort est unique, il n’est pas le seul à exécuter ce genre de prouesse: sur le web, la littérature tente de se réinventer à travers les supports multimédias.

Sur YouTube, aux côtés des «booktubers» qui, par centaines, commentent leurs dernières lectures en se filmant, se créent des chaînes aux concepts innovants. L’amateurisme est souvent inévitable, mais il est rattrapé par une volonté de rendre la littérature plus attractive et plus accessible. Tour d’horizon.

Lire la suite

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour
One comment on “Peut-on parler de littérature sur YouTube? via L’Obs
  1. […] Peut-on parler de littérature sur YouTube? via L’Obs  […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :