Comment susciter l’intérêt du lecteur : analyse de contenu de 38 guides rédactionnels, Marie-Ève Arsenault

universite_laval_01

Comment susciter l’intérêt du lecteur : analyse de contenu de 38 guides rédactionnels
Arsenault, Marie-Ève. Maîtrise

Maître ès arts (M.A.)
Communication publique 2015-04
Direction de recherche: Kavanagh, Éric
© Marie-Ève Arsenault, 2015
Lien permanent:   http://www.theses.ulaval.ca/2015/31595/

Résumé

Cette étude traite du concept de l’intérêt (à susciter chez le lecteur) dans les guides de rédaction professionnelle. Une analyse de contenu de 38 livres électroniques sur la rédaction nous a permis d’observer la prise en compte et la variété du concept de l’intérêt. Les discours sur l’intérêt portent essentiellement sur l’importance de le créer ainsi que sur les moyens pour le susciter. Parmi les 21 sous-catégories de moyens qui se sont manifestées dans le discours des auteurs, les 5 principales concernent l’importance de cibler le lecteur (50 énoncés, 17 sources), d’attirer l’attention (42 énoncés, 22 sources), d’être pertinent (22 énoncés, 12 sources), d’être concis (16 énoncés, 13 sources) et d’écrire avec simplicité (14 énoncés, 11 sources).

INTRODUCTION

De nombreux ouvrages sur les pratiques rédactionnelles guident les rédacteurs professionnels dans leurs démarches de communication écrite. Les auteurs de ces manuels proposent une variété de conseils pour améliorer la qualité et l’efficacité des écrits utilitaires, qui sont définis comme : « […] des documents pratiques [qui se] distinguent des textes littéraires, parce qu’ils découlent d’un mandat et qu’ils renferment des renseignements utiles et pratiques pour combler un besoin, résoudre un problème ou amener le lecteur à réaliser une action concrète » (Groupe Rédiger, 2011 : En ligne).

Ces textes font partie intégrante de tous les secteurs de l’activité humaine. En effet, que ce soit en politique, dans les milieux de la santé, des arts ou des sciences, la communication écrite orchestre une importante partie de nos vies.

Pour ne nommer que quelques exemples, pensons aux communiqués de presse envoyés aux journalistes investis d’informer les citoyens; aux sites Web, chargés de renseigner les clients sur divers aspects d’une organisation; aux textes promotionnels, dont la mission vise à mettre en valeur des produits ou des services aux yeux de potentiels consommateurs ; ou encore, aux discours des politiciens.

Il est primordial d’assurer la qualité et l’efficacité de ces écrits, tant dans une optique de profit pour l’émetteur que d’avantages pour le destinataire. Cette nécessité de produire des textes qui atteignent les objectifs visés nous amène depuis longtemps à nous interroger sur leurs qualités intrinsèques. Parmi ces qualités revient souvent le précepte selon lequel un texte doit susciter l’intérêt du lecteur. Toutefois, jusqu’à présent, peu de rédactologues se sont penchés sur la relation psychologique qu’entretient le lecteur avec un texte d’un point de vue scientifique. « [L]a priorité de la rédaction professionnelle est d' »écrire pour son lecteur ». Mais à partir de là, les opinions et les stratégies reposent plus souvent sur des mythes que sur des connaissances scientifiquement fondées » (Labasse, 2004 : 1).

La compréhension des mécanismes psychologiques susceptibles d’activer l’intérêt d’un lecteur de textes utilitaires nous semble pourtant primordiale à l’avancement de la recherche en rédactologie. La psychologie de l’intérêt est effectivement au cœur de l’atteinte de la qualité et de l’efficacité en rédaction. Notre recherche vise à faire le lien entre certains concepts de psychologie et certaines pratiques rédactionnelles (l’induction de l’intérêt chez le lecteur par le rédacteur), dans le but ultime d’enrichir les fondements de la rédactologie. Pour ce faire, nous avons d’abord voulu puiser dans les études en psychologie pour mieux comprendre comment un lecteur peut être interpellé par un texte sur les plans cognitif et affectif. Ensuite, nous avons voulu étudier la prise en compte et le traitement du concept de l’intérêt du lecteur dans les guides rédactionnels.

En premier lieu, nous exposons la problématique de notre recherche et les objectifs que nous avons cherché à atteindre. Nous présentons ensuite le cadre conceptuel consacré à la notion d’intérêt en psychologie. Nous expliquons et justifions notre démarche méthodologique à la troisième partie et terminons par la présentation et l’analyse de nos résultats.

__________________________

Langue: Français

Mots clés: Communication publique

Numéro unique:   31595

Télécharger ce document (PDF)

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , ,
Publié dans Documents et livres

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :