Toute l’édition américaine réclame la tête d’Amazon (presque) via ActuaLitté

Zhao ! CC BY 2.0

Zhao ! CC BY 2.0

actualitte_logo_02(ActuaLitté – 14 juillet 2015 – Nicolas Gary) En Europe, l’enquête pour violation des lois antitrust est ouverte depuis quelques semaines contre Amazon. À présent, c’est aux États-Unis que trois organisations ont écrit directement au gouvernement, pour réclamer l’ouverture d’une enquête similaire. L’Association des libraires américains, l’Authors Guild et Authors United exige, ni plus ni moins, que la justice américaine se décide à faire son travail.

Trois courriers, tous expédiés au gouvernement américain, et présentant la situation commerciale de la firme Amazon comme « un monopole en tant que vendeur de livres et un monopsone, en tant qu’acheteur ». Une position sans précédent dans le marché du livre, et qui évince toute concurrence, tout en empêchant de nouveaux entrants de prendre place sur le secteur – avec pour conséquence de limiter la diversité éditoriale littéraire.

Pire : Amazon travaille à empêcher les idées de circuler, en étant capable d’enlever le bouton d’achat pour les ouvrages des éditeurs avec lesquels il entre en conflit. Autant de méthodes « qui nuisent au consommateur américain », affirment les organisations. Et pour brosser un tableau plus sinistre encore, Amazon serait responsable d’une atteinte à la liberté d’expression, tout en portant préjudice à la carrière des écrivains. Rien que cela.

Roxana Robinson, présidente de l’Authors Guild, revient volontiers sur l’affaire des ebooks, où Apple fut accusé et reconnu coupable d’entente. « L’ironie de cette décision est que les actions d’Apple ont effectivement contribué à ouvrir le marché de l’ebook, et réduire le monopole d’Amazon, qui avait 90 % de parts de marché en 2009 , et 67 % aujourd’hui environ. » Et de demander, explicitement, « au ministère de la Justice d’ouvrir une enquête contre Amazon, pour son comportement anticoncurrentiel, une déclinaison bien plus dangereuse que celui d’Apple ».

Selon les chiffres avancés, Amazon disposerait de

  • 75 % des ventes de livres physiques en ligne
  • 65 % des ventes d’ebooks
  • 40 % des ventes de nouveautés
  • 85 % des ventes d’auteurs autopubliés

En somme, une mainmise sur l’édition, un contrôle grandissant, et une position dominante dont le revendeur use et abuse contre tous les acteurs de la chaîne du livre.

Lire la suite

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :