Enquête sur les ventes québécoises de livres numériques

Communiqué de presse

Premier portrait des ventes québécoises de livres numériques

Québec, le 20 mai 2015 – En 2014, les librairies et les entrepôts numériques du Québec ont traité des commandes représentant 506 000 livres numériques dont la valeur dépasse 7 M$. Ces résultats sont tirés de l’Enquête sur les ventes de livres numériques réalisée par l’Observatoire de la culture et des communications du Québec (OCCQ) de l’Institut de la statistique du Québec.

Le prix moyen des livrels en 2014 est de 14,18 $. Il est plus élevé à la fin de l’année qu’au début. Les résultats révèlent aussi que les ventes de livrels ont été plus faibles en été qu’en hiver.

L’Enquête sur les ventes de livres numériques recueille des renseignements auprès des entrepôts numériques québécois et, pour les livrels qui ne transitent pas par ces entrepôts, auprès des librairies numériques du Québec.

Ces renseignements proviennent du bulletin statistique Optique culture no 41, que l’on peut consulter sur le site Web de l’Observatoire de la culture et des communications du Québec.

Source : Institut de la statistique du Québec

actualitte_logo_02

Plus de 500.000 livrels vendus au Québec sur l’année 2014

Avec plus de 7 millions $ CA de chiffre d’affaires

Le jeudi 21 mai 2015 – L’Institut de la statistique du Québec vient de présenter une Enquête sur les ventes de livres numériques, opérée par l’Observatoire de la culture et des communications du Québec. Avec 506.000 titres vendus, pour plus de 7 millions $ CA, l’année 2014 devient le premier indicateur sur l’analyse de ce marché.

Avec un prix moyen constaté de 14,18 $ CA, le livre numérique au Québec n’est cependant que partiellement envisagé. L’enquête souligne en effet que toutes les ventes opérées ne sont pas comptabilisées. Les entrepôts numériques et les librairies numériques ont pris part à cette enquête, mais les ventes qui ne transitent pas par un entrepôt numérique situé au Québec n’ont pas été prises en compte.

Le livrel, ainsi nommé au Québec a connu certaines fluctuations au cours de l’année passée : en janvier, on enregistre plus de 51.000 exemplaires vendus et en décembre plus de 52.000, mais entre les deux, le marché connaît une diminution régulière pour atteindre 32.346 ventes en juin.

« Dans le marché du livre imprimé, on observe généralement deux cycles de vente dans l’année, soit un pic en août et septembre (le début de l’année scolaire) et un autre en décembre et janvier (le temps des Fêtes et le début de la session d’hiver dans les cégeps [Collège d’enseignement général et professionnel] et universités). Les données de 2014 sur les ventes de livrels suggèrent, pour leur part, une seule période d’activité relativement forte, soit la période hivernale (le mois de décembre et le début de l’année). »

Lire la suite

Voir aussi

Un demi-million de livres électroniques ont été vendus au Québec en 2014, Radio-Canada

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour
One comment on “Enquête sur les ventes québécoises de livres numériques

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :