L’UNEQ lance une application mobile consacrée à la littérature québécoise

uneq_logo_rgb-72dpi(2)

Communiqués de l’UNEQ

L’UNEQ lance une application mobile consacrée à la littérature québécoise

visuelopusculesMontréal, le 28 avril 2015 – L’Union des écrivaines et des écrivains québécois innove en donnant naissance à Opuscules. Littérature québécoise mobile, une plateforme mobile de diffusion pour les auteurs et leurs œuvres. Par cette initiative, l’UNEQ cherche à rendre la littérature québécoise plus accessible et à toucher un nouveau public en offrant des contenus littéraires originaux aux propriétaires de téléphones intelligents et de tablettes dont le nombre est en forte progression.

nt2_01

« Au départ, lorsque le projet a été imaginé, rappelle le directeur général de l’UNEQ Francis Farley-Chevrier, il s’agissait de proposer une expérience du texte littéraire qui tienne compte des spécificités des interfaces mobiles. » La plateforme Opuscules, développée par le NT2 de l’UQAM, se déploie sur deux volets: un volet anthologie qui donne à lire des textes inédits d’écrivains québécois lauréats de prix littéraires, et un volet actualité littéraire et agrégateur de blogues qui permet de rassembler des blogues traitant de littérature québécoise, sélectionnés en fonction de leur qualité et de leur pertinence.

Les auteurs des premiers textes mis en ligne sont Jean-François Beauchemin, Jean Bédard, Karoline Georges, Perrine Leblanc, Larry Tremblay et Mélissa Verreault. D’autres s’ajouteront de façon périodique au cours des prochains mois. En tout, une trentaine de textes originaux seront disponibles d’ici la fin de l’année. Les nouveautés seront offertes gratuitement pour un temps limité et l’accès à l’ensemble de l’anthologie se fera sur abonnement.
Concrètement, Opuscules constitue une nouvelle façon d’accéder à des contenus littéraires et de découvrir en format numérique des ouvrages et des écrivains québécois. Les courts textes inédits sont assortis de fonctionnalités qui favorisent la découverte des auteurs, de leur parcours et de leurs œuvres. Les utilisateurs ont accès par exemple aux notices biographiques et bibliographiques de l’ILE et aux sites personnels des écrivains, et sont dirigés vers des hyperliens comme http://www.leslibraires.ca pour l’achat de livres imprimés et numériques.

Le projet bénéficie du soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) par l’entremise de sa mesure pour les plateformes et les réseaux numériques, et du Fonds stratégique pour l’innovation et l’accès aux marchés du Conseil des arts du Canada. L’UNEQ a conclu un premier partenariat avec le NT2, un laboratoire de recherches interuniversitaire dédié à l’exploration des liens entre textes, arts et dispositifs numériques, pour le développement de cette application mobile; et un second partenariat avec les Librairies indépendantes du Québec, pour l’achat de livres imprimés et numériques grâce au portail Leslibraires.ca. De plus, l’application fonctionne dans un environnement qui le protège de toute piraterie, un aspect non négligeable en ces temps de fragilisation du droit d’auteur.

Cette initiative démontre la volonté de l’UNEQ de s’adapter aux changements dans les habitudes de lecture et de création, et d’utiliser les nouvelles technologies pour stimuler l’intérêt envers la littérature et assurer sa diffusion afin de mieux répondre aux exigences des lecteurs d’aujourd’hui.

Les difficultés que connaît le milieu du livre rendent nécessaire l’exploration de nouveaux modèles et de nouveaux marchés. La vente de livres neufs accuse un net recul au Québec depuis quelques années. Les écrivains ont tout à gagner à expérimenter des façons originales de donner à lire leurs œuvres. Pour Bertrand Gervais, écrivain membre de l’UNEQ et directeur du NT2, « il importe qu’une nouvelle génération d’écrivains et de lecteurs apprivoise les dispositifs numériques et que soient diffusées et valorisées les explorations littéraires déjà présentes sur Internet. Les écrivains de demain sont déjà à l’œuvre sur la toile et ils font la preuve de la pertinence de la littérature et de son expérience, même en culture de l’écran. »

Pour découvrir Opuscules : ici.

Créée en 1977, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois regroupe plus de 1 600 poètes, romanciers, auteurs dramatiques, essayistes, auteurs pour jeunes publics et auteurs d’ouvrages scientifiques et pratiques. L’UNEQ travaille à la promotion et à la diffusion de la littérature québécoise, au Québec, au Canada et à l’étranger, de même qu’à la défense des droits socioéconomiques des écrivains.

-30-

SOURCE : Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ)

—-

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour
One comment on “L’UNEQ lance une application mobile consacrée à la littérature québécoise
  1. […] Communiqués de l'UNEQ L’UNEQ lance une application mobile consacrée à la littérature québécoise Montréal, le 28 avril 2015 – L’Union des écrivaines et des écrivains québécois innove en donnant nais…  […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :