«Lire vous transporte» à l’aéroport : tout un plat pour un extrait !

Le secteur des départs vers les États-Unis + tour de contrôle à l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal (YUL) en septembre 2009. Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported license Source : FRED - Wikipédia

Le secteur des départs vers les États-Unis + tour de contrôle à l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal (YUL) en septembre 2009.
Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported license
Source : FRED – Wikipédia

Faire la promotion de la littérature québécoise avec des extraits à télécharger (premier chapitre) sur son appareil mobile dans les autobus, le métro ou à l’aéroport m’apparaît tellement «cheap», surtout lorsqu’il s’agit d’une initiative de grandes organisations (Association des libraires du Québec, Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Aéroport de Montréal). C’est pourtant le projet de «Lire vous transporte» qui annonce son expansion à l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal.

Ce n’est pourtant pas à des extraits que nous laisse rêver l’amorce de l’annonce de la promotion qui nous parle plutôt d’une «bibliothèque numérique gratuite composée de 35 titres» :

«L’Association des libraires du Québec, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et Aéroports de Montréal s’unissent pour vous offrir une bibliothèque numérique gratuite composée de 35 titres. Les livres numériques proposés sont tous québécois et donnent un avant-goût de la vaste collection de livres numériques d’ici disponibles actuellement.»

Source : Lire vous transporte

Le désenchantement vient tout de suite après dans le premier paragraphe avec la précision : «(…) téléchargez le premier chapitre et lisez!»

Partout à l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal, une sélection de nouveautés, de classiques et de livres à découvrir vous est proposée. Le premier chapitre de chacun de ces livres est disponible pour téléchargement par l’entremise d’un URL sur votre appareil mobile (Androïd, iPhone, iPad, etc.). Entrez l’URL dans votre navigateur, téléchargez le premier chapitre et lisez! Vous aimez votre lecture? Découvrez la suite de l’histoire soit en empruntant le livre numérique sur le portail de BAnQ ou encore en l’achetant sur leslibraires.ca (en version papier ou numérique). Tous les résidents du Québec peuvent profiter des services de BAnQ; il suffit d’être abonné aux services à distance. Enrichissez votre parcours avec la lecture et essayez la bibliothèque numérique gratuite! Vous êtes invité à partager vos lectures sur Facebook ou sur Twitter en utilisant le mot-clic #lirevt.

Source : Lire vous transporte

Comme un pourriel commercial, on nous invite à acheter le livre si on veut poursuivre la lecture ou encore à l’emprunter à Bibliothèque et Archives nationales du Québec, à condition d’être un citoyen du Québec. Nous sommes dans un aéroport international ! Il y a là des citoyens du monde entier !

Il ne s’agit rien de plus que version virtuelle du bouquinage en librairies ou en bibliothèques. Cette promotion n’est pas désintéressée, c’est-à-dire qu’elle vise la vente ou l’emprunt de l’un ou l’autre des 35 titres offerts.

Promouvoir la littérature québécoise, ce n’est pas agacer les lecteurs avec un premier chapitre de 35 titres. Après tout, cette action purement commerciale est déjà pratiquée par bon nombre d’éditeurs et de libraires sur leurs propres sites web où des extraits sont de MILLIERS de titres sont déjà offerts aux lecteurs.

Pourquoi Bibliothèque et Archives nationale du Québec s’implique dans un tel projet ? Pour augmenter son nombre d’abonnés ? Pour augmenter le nombre de prêts de livres numériques ? La BAnQ ne doit pas s’associer à la promotion de la littérature québécoise sous la forme d’une offre commerciale de 35 titres ! Son action doit être neutre et sans allégeance.

À LIRE AUSSI

Encourager la lecture est une mission philanthropique et non pas une démarche commerciale

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , ,
Publié dans Votre éditeur prend position
3 comments on “«Lire vous transporte» à l’aéroport : tout un plat pour un extrait !
  1. […] Faire la promotion de la littérature québécoise avec des extraits à télécharger (premier chapitre) sur son appareil mobile dans les autobus, le métro ou à l'aéroport m'apparaît tellement «cheap», s…  […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :