La veillée de danse désignée comme élément du patrimoine immatériel du Québec

Swing Christine Bricault 2014, © Ministère de la Culture et des Communications Veillée « The Burns Night », Kinnear's Mills (10e édition), 1er février 2014.

Swing
Christine Bricault 2014, © Ministère de la Culture et des Communications
Veillée « The Burns Night », Kinnear’s Mills (10e édition), 1er février 2014.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La veillée de danse désignée comme élément du patrimoine immatériel du Québec

mccq_01Québec, le 21 mars 2015. – La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David, annonce la désignation de la veillée de danse en tant qu’élément du patrimoine immatériel, en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.

Refoulade au centre Christine Bricault 2014, © Ministère de la Culture et des Communications Veillée du Carnaval de Saint-Jacques dans Lanaudière.

Refoulade au centre
Christine Bricault 2014, © Ministère de la Culture et des Communications
Veillée du Carnaval de Saint-Jacques dans Lanaudière.

« La veillée de danse joue un rôle important dans notre identité culturelle. Par cette désignation, nous reconnaissons la force d’une tradition vivante qui a traversé le temps en conservant son authenticité; un héritage nous rappelant que petits et grands ont toujours aimé danser au rythme de la musique traditionnelle québécoise », a déclaré la ministre David.

La pratique collective de danses de figures était déjà un mode de divertissement en Nouvelle-France. Au fil des siècles, la veillée est demeurée un lieu d’expression artistique, un espace de socialisation et un temps d’amusement en groupe. Marquée d’emprunts et de métissages culturels, la veillée de danse se renouvelle tout en conservant ses fonctions d’origine.

Calleur et musiciens Emmanuelle Roberge 2014, © Conseil québécois du patrimoine vivant Veillée du Domaine Maizeret, Québec, 22 mars 2014. Normand Legault au call, Jean-Marie Verret et son fils Martin Verret au violon.

Calleur et musiciens
Emmanuelle Roberge 2014, © Conseil québécois du patrimoine vivant
Veillée du Domaine Maizeret, Québec, 22 mars 2014. Normand Legault au call, Jean-Marie Verret et son fils Martin Verret au violon.

La veillée de danse est un rassemblement festif basé sur la pratique collective de danses, principalement le set carré, la contredanse et le quadrille. Elle est habituellement menée par un calleur qui indique aux danseurs les figures à exécuter. La veillée est un divertissement qui relève à la fois du domaine des expressions artistiques et de celui des pratiques sociales. Elle est participative : danseurs expérimentés et néophytes se regroupent dans un esprit communautaire et une ambiance amicale.

Aujourd’hui à travers le Québec, le milieu associatif assume l’organisation, la tenue et la promotion de veillées de danse, participant ainsi à la sauvegarde de ce patrimoine vivant. L’énergie et le savoir-faire exceptionnel des calleurs et des musiciens invitent les femmes et les hommes, qui ont en commun l’envie de danser, à se rassembler dans la convivialité.

L’information sur la veillée de danse et sur tous les éléments patrimoniaux inscrits au Registre du patrimoine culturel du Québec est disponible sur le site du Répertoire du patrimoine culturel du Québec (RPCQ).

Des outils de diffusion du patrimoine culturel du Québec

Des outils de diffusion s’ajoutent au RPCQ pour permettre aux personnes intéressées de découvrir toute la richesse et la diversité du patrimoine culturel québécois. Une partie du contenu du registre est en effet disponible sur le portail des données ouvertes du gouvernement du Québec, ainsi que sur le réseau social Pinterest, sous la forme d’expositions virtuelles.

Une formation en ligne est également offerte. Composée de capsules vidéo et d’activités d’apprentissage, elle présente les notions de base de la Loi sur le patrimoine culturel et explique les rôles et les responsabilités de chacun pour favoriser la connaissance, la protection, la mise en valeur et la transmission du patrimoine culturel.

– 30 –

Pour un complément d’information

Consultez l’album photos de l’événement.

Source

Ministère de la Culture et des Communications du Québec

veillee_de_danse_01

Formations (dispositif spatial) et genre de danse associée. Reproduction d’une illustration tirée de l’ouvrage de Pierre Chartrand et Normand Legault, « La danse traditionnelle dans le Bas-Saint-François » (1996). Catherine Boulet 2014, © Ministère de la Culture et des Communications

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour
One comment on “La veillée de danse désignée comme élément du patrimoine immatériel du Québec
  1. […] La veillée de danse désignée comme élément du patrimoine immatériel du Québec  […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :