Les éditeurs français impriment à l’étranger et mettent en péril leur secteur de l’imprimerie

actualitte_logo_02

Le CNL voudrait conditionner les aides à l’édition à l’impression en France

« Une des premières missions que je demanderais » (Vincent Monadé)

cnl_011Le mercredi 11 mars 2015 à 12:52:09 – Invité par l’association Culture Papier pour un petit-déjeuner qui a rassemblé élus et chefs d’entreprise de l’industrie de l’imprimerie, le président du Centre National du Livre, Vincent Monadé, a souligné l’importance de la production papetière en France. « C’est une des premières missions que je demanderais, si j’en avais la possibilité, pour relocaliser la production en France », a-t-il affirmé.

Paradoxe de l’époque : le livre papier représente encore 95 % du chiffre d’affaires de l’édition française, mais les imprimeries du pays sont moroses. Si la consommation de papier par l’édition française se limite à 6 ou 7 % du marché (les emballages et les journaux en constituent la majorité), la restructuration de la filière a un impact sur les différents choix de production.

Les fermetures d’imprimeries françaises se sont succédé : les machines nécessaires à la production sont extrêmement chères, et l’investissement pour leur achat est généralement rentabilisé après une trentaine d’années. « Les imprimeurs dégagent un gros chiffre d’affaires, mais de faibles marges, et il est difficile de réaliser ces investissements sur le long terme, », souligne Daniel Wormeringer, responsable du développement Arctic Paper France, une société polonaise-suédoise d’impression.

Les coûts de développement et de marketing sont par ailleurs très importants pour un papetier, et la guerre des prix déclenchée avec des marchés plus compétitifs a rapidement tué les imprimeries nationales, ou dotées d’une faible trésorerie. Incapables d’effectuer les investissements nécessaires à une remise à niveau technologique des machines — pour l’impression numérique, notamment —, ces imprimeries se sont rapidement retrouvées sur le bas-côté.

Mais, parallèlement à la fermeture des imprimeries françaises s’est développé un effet pervers : des expertises françaises sur certaines matières, techniques ou catégories de papier ont disparu, et les groupes d’édition ont dû se tourner vers des concurrents étrangers. C’est par exemple le cas pour les livres jeunesse, que seule la Chine peut produire actuellement.

Lire la suite

* * *

actualitte_logo_02

‘Nous continuerons à imprimer en France’ (Vincent Montagne)

Le papier, matière première et précieuse

Le jeudi 12 mars 2015

Vincent Monadé, président du CNL, avait expliqué hier que des moyens complémentaires accordés au CNL permettraient de prendre en compte l’industrie de l’impression française, et pourquoi pas d’accorder une aide supplémentaire aux éditeurs qui choisissent d’imprimer en France. Vincent Montagne a réagi à cette annonce, en soulignant que l’édition restait attachée aux imprimeurs français.

Le choix de l’imprimeur, du côté de l’édition, s’effectue selon trois critères : les titres, les tirages, et le prix de revient. Dans le cas particulier d’un titre potentiellement amené à être best-seller, souligne Vincent Montagne, « nous avons tout intérêt à l’imprimer en France, afin de disposer de temps de réaction qui permettent de réaliser un nouveau tirage de 50.000 exemplaires rapidement ».

Dans le secteur de la bande dessinée, que le PDG de Média Participations connaît bien, la reliure particulière d’un contenu de 4 millimètres nécessite l’intervention d’imprimeurs spécialisés, présents notamment en France ou en Belgique.

Lire la suite

* * *

imprime_au_quc3a9bec_012

La Fondation littéraire Fleur de Lys a lancé une campagne «Imprimé au Québec».

Voir notre dossier

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour
One comment on “Les éditeurs français impriment à l’étranger et mettent en péril leur secteur de l’imprimerie
  1. […] Les éditeurs français impriment à l’étranger et mette en péril leur secteur de l’imprimerie  […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :