Est-ce que le monde de l’édition québécois boude le livre numérique? via Bible urbaine

bible_urbaine_02

bible_urbaine_03Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé lire. Je suis une bouquineuse compulsive. Ma table de chevet est constamment ensevelie sous une pile d’ouvrages attendant d’être lus. À Noël ou à mon anniversaire, vous aurez deviné ma réponse à l’éternelle question «Qu’est-ce que tu veux pour ta fête cette année?». Mes proches en sont presque découragés. Éternelle fidèle à l’odeur, à la texture et à la sensation du papier entre mes mains, je boude pourtant l’industrie du livre numérique pour une tout autre raison.

Croyez-moi, je suis loin de crier à l’hérésie lorsque je vois dans le métro une personne armée du lecteur électronique en vogue. Étant née la même année qu’Internet, je suis heureuse de voir que le goût de la lecture puisse se propager, peu importe la plateforme utilisée. On aura beau dire que tout peut se trouver sur Internet, c’est le peu de diversité de contenu des catalogues Web qui m’horripile.

Lire la suite

bible_urbaine_04

bible_urbaine_03La semaine dernière, Charlotte Mercille a publié un article intitulé Est-ce que le monde de l’édition québécois boude le livre numérique?, à travers lequel notre collaboratrice dressait un portrait général du monde de l’édition au Québec, tout en s’indignant de l’absence de romans québécois en vente en format numérique. Stéfanie Beauregard, Frédéricke Blouin, Élise Brouard, Marie-Pascale Danis, Gabrielle Dubé, Marie-Julie Flagothier, Baptiste Jublot et Chloé Leduc-Bélanger, étudiantes et étudiants du DESS en Édition de l’Université de Sherbrooke, nous ont écrit pour nous proposer une vision plus nuancée de la chose. Nous avons donc accepté de publier leur article, parce qu’il offre un éclairage réel de la «vraie» situation du livre numérique au Québec.

Vivement interpellés par l’article de Charlotte Mercille intitulé Est-ce que le monde de l’édition québécois boude le livre numérique?, paru le 13 janvier dernier sur le site de Bible urbaine, nous souhaitons proposer un portrait un peu plus nuancé de l’état de l’édition numérique au Québec. S’il est vrai que le livre numérique tarde à s’imposer comme format de prédilection pour la lecture d’œuvres littéraires, ce n’est pas parce que les éditeurs sont de mauvaise foi, comme semble le suggérer l’analyse de l’auteure. Regardons de plus près les arguments présentés.

Lire la suite

RÉACTION DE CLÉMENT LABERGE

Bouder le livre numérique? Non, mais…!

Un texte publié sur le site Bible urbaine — que je ne connaissais pas avant aujourd’hui — a fait réagir plusieurs de mes amis éditeurs sur Facebook.

Biblio urbaine | Charlotte Mercille | Est-ce que le monde de l’édition québécois boude le livre numérique?

J’ai eu l’audace de dire que même si ce texte était effectivement fait, pour l’essentiel, d’affirmations à l’emporte-pièce, « tout n’y était pas faux, tout de même, non? ». On a réagi à ma bravade en me demandant de signaler ce que l’auteure disait de pertinent. C’est de bonne guerre.

Je m’y prête donc avec plaisir, en énumérant les affirmations de l’auteure du texte, pour y réagir spontanément. La discussion se poursuivra à partir de cela… qui sait?

Lire la suite

Ma réaction à la réaction de Clément Laberge

QUÉBEC – Livre numérique : évolution, révolution, vraie révolution, révolution (très) tranquille ?

 

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :