«Je clic pour la culture», une bonne ou une mauvaise idée ?

Le Conseil de la culture de Québec et de Chaudière-Appalaches demande à la population de soutenir sa démarche auprès du ministère des finances afin que ce dernier maintiennent les investissements gouvernementaux en culture dans son prochain budget. Le Conseil adresse cette demande à la population dans le cadre d’une campagne sous le thème «Je clic pour la culture». Est-ce une bonne ou une mauvaise idée ? Voici le communiqué de presse de la campagne :

je_clic_pour_la_culture_01

Communiqué de presse

Le Conseil de la culture clame l’importance de maintenir les investissements dans les arts et la culture

Je CLIC pour la culture

Le 2 février 2014 – C’est aujourd’hui que le Conseil de la culture lance sur le Web et les réseaux sociaux sa campagne Je CLIC pour la culture. Le Conseil de la culture souhaite associer le milieu culturel et les amoureux des arts à son initiative visant à souligner l’importance pour le gouvernement d’investir dans les arts et la culture au Québec. Ultimement, ces demandes seront transmises au ministre des Finances du Québec, Monsieur Carlos J. Leitão, dans le cadre de la préparation du prochain budget du Québec.

Sur Je CLIC pour la culture, l’internaute est invité à apposer sa signature en guise d’appui aux attentes exprimées par le Conseil de la culture envers le gouvernement du Québec. Plus précisément, le Conseil de la culture souligne que le gouvernement provincial doit impérativement continuer d’assumer ses responsabilités en matière de financement des activités artistiques et culturelles et précise que :

  • En matière d’austérité et de rareté des ressources : le milieu culturel a déjà donné et fait largement sa part depuis plusieurs années !
  • Le gouvernement du Québec doit maintenir ses investissements dans un secteur aussi important pour notre vie collective et notre économie que celui des arts et de la culture
  • Il est essentiel que le gouvernement maintienne son aide directe aux artistes et aux organismes culturels pour leur permettre de réaliser leur mission

Dans la situation actuelle, nous sommes inquiets quant aux coupures qui pourraient être exercées dans les arts et la culture. Je CLIC pour la culture veut donner une voix aux personnes qui souhaitent manifester leur désir de préserver les acquis culturels de nos milieux en dépit du contexte d’austérité dans lequel nous évoluons présentement. » souligne Marc Gourdeau, président du Conseil de la culture.

Pour visiter le site Internet de Je CLIC pour la culture, rendez-vous à l’adresse suivante : http://www.culture-quebec.qc.ca/budget-du-quebec

– 30 –

Source : Conseil de la culture

Information : Claudine Polisois, Conseil de la culture, 418 523-1333, poste 231 claudine.polisois@culture-quebec.qc.ca

Le Conseil rajoute une couche avec un deuxième communiqué de presse en deux jours :

Dans le cadre de la préparation du prochain budget du Québec : Le Conseil de la culture demande que soient préservés les leviers de financement pour les arts et la culture

Québec, le 4 février 2015 – Dans le contexte de la préparation du prochain budget du gouvernement du Québec et de sa poursuite de l’équilibre budgétaire, le Conseil de la culture demande au Ministre des Finances, Monsieur Carlos J Leitao, de maintenir les investissements qu’il consent dans un secteur aussi important pour l’économie et la vie collective que celui des arts et de la culture.

À l’occasion des consultations pré-budgétaires du gouvernement, le Conseil de la culture a transmis une lettre au ministre des Finances du Québec dans laquelle il souligne que le contexte d’austérité et de rareté des ressources est une situation familière pour les professionnels des arts et de la culture et que ceux-ci ont déjà participé à l’effort financier qui est demandé à tous. « En matière d’austérité, les praticiens des arts et de la culture ont déjà largement fait leur part ces dernières années. Le milieu de la culture compte donc sur le prochain budget pour que le gouvernement du Québec confirme son appui aux arts et à la culture » y souligne Marc Gourdeau, président du Conseil de la culture.

Le Conseil de la culture se montre inquiet des coupures qui pourraient être exercées au Ministère de la Culture et des Communications ou encore au Conseil des arts et des lettres du Québec, dans l’exercice de rationalisation actuellement confié aux divers ministères et organismes gouvernementaux.

Le Conseil demande ainsi que le gouvernement préserve ses mesures positives en matière de financement culturel au Québec.

Le Conseil de la culture rappelle que le soutien au milieu des arts et de la culture, en plus de contribuer à la qualité de vie des citoyens, est générateur d’importantes retombées économiques. Les organismes emploient un nombre très important d’artistes et de travailleurs de toutes disciplines – ce qu’ils ne pourraient faire sans un financement suffisant et assuré. « La culture est un secteur économique gagnant et un domaine créateur d’emplois de qualité, qu’il ne faudrait pas négliger dans le contexte économique actuel » souligne Marc Gourdeau.

Je CLIC pour la culture

La lettre adressée au ministre des Finances fait suite au lancement, le 2 février, de la campagne « Je CLIC pour la culture ». Sur son site Web et via les réseaux sociaux, le Conseil de la culture a invité le milieu culturel et l’ensemble des gens préoccupés par la culture à donner leur appui pour la préservation des investissements du gouvernement pour les arts et la culture. L’importance de maintenir le financement des arts et de la culture a trouvé un écho important dans les réseaux sociaux.

– 30 –

Source : Conseil de la culture

Information : Suzanne Mercier, Conseil de la culture, 418 523-1333, poste 225 suzanne.mercier@culture-quebec.qc.ca

* * *

Défendre les investissements gouvernementaux en culture n’est pas une mauvaise idée MAIS je crois que le gouvernement doit désormais lier ses subventions à la culture à des cahiers de charges beaucoup plus précis, notamment dans le domaine du livre :

imprime_au_québec_01

 

Voir notre Dossier Imprimé au Québec

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour
One comment on “«Je clic pour la culture», une bonne ou une mauvaise idée ?
  1. […] «Je clic pour la culture», une bonne ou une mauvaise idée ?  […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :