Nouveau livre : Histoire de ma nation, un essai signé André Lefebvre à la Fondation littéraire Fleur de Lys

Microsoft Word - n.andre-lefebvre.1.doc

DONNÉES AU CATALOGUE

Histoire de ma nation !
André Lefebvre
Essai
Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2014, 474 pages.
ISBN 978-2-89612-464-0
Couverture souple couleur
Format 6 X 9 pouces
Reliure allemande
Illustré – Photo d’archives
Exemplaire papier : 24.95$ (Canada)
Exemplaire numérique : 7.00$ (Partout)

PRÉSENTATION

Histoire de ma nation !, essai, André Lefebvre,
Fondation littéraire Fleur de Lys

L’histoire de notre nation n’est pas celle que l’on nous a enseignée. Pourquoi? Simplement parce que ce ne sont pas des membres de notre nation qui l’a écrite au tout début et que nos historiens n’ont que répété ce que les premiers avaient écrit en n’y ajoutant que quelques nuances.

Est-ce important de connaitre notre histoire?

Au fond de mes tripes, je ressens que c’est extrêmement important, pour savoir qui nous sommes. Par contre si je m’astreins à vouloir paraître « raisonnable » à la Bouchard/Taylor, je peux adopter un esprit « universaliste » qui m’enlèvera toute identité sauf celle donnée sur la liste électorale et celle de la liste des individus imposables de notre société. C’est peut-être, à leurs yeux, très ZEN, mais aux miens ça ne l’est pas du tout. Je me sens plus ZEN quand je sais QUI je suis vraiment et que je me respecte pour être capable de respecter les autres. C’est cette recherche que j’ai poursuivie et que je raconte dans ce livre.

L’Amérique du Nord est un territoire habité depuis plusieurs dizaines de millénaires. Mais lors des quatre cent dernières années, il s’y est déroulé des événements qui sont la nature même de mon identité. Lorsqu’on cherche dans l’histoire des familles, on découvre que cette histoire à été complètement faussée, sinon, effacée. Il est temps d’y remédier puisque l’identité de notre nation nous a été enlevée subrepticement pour des intérêts tout à fait déshonorables et déshonorants.

J’espère sincèrement que d’autres suivront mon exemple et ajouteront d’autres portions de notre histoire à ce qui est raconté dans ce livre.

André Lefebvre

EXTRAIT

Histoire de ma nation !, essai, André Lefebvre,
Fondation littéraire Fleur de Lys

PRÉAMBULE

Je me présente : Mon nom est André Lefebvre. Je suis originaire de Montréal, dans la province de Québec faisant partie d’un pays appelé le Canada. Voilà qui je suis en ce jour du 17 avril 2013; et je le suis depuis le 24 mai 1943. Je suis donc un « montréalais québécois canadien ».

Est-ce que cela vous dit quelque chose sur « qui je suis »?

Avouez que cela ne vous donne que mon identité « géographique ». Quant à mon identité « historique », cela n’en dit absolument rien. Certains croiront qu’en ajoutant le qualificatif de « francophone », j’y glisserais une indication sur mon histoire originelle. Par contre, si j’étais un « montréalais québécois canadien chinoisophone», j’obtiendrais le même résultat, mais qui n’aurait aucune relation avec l’histoire de ma nation. Donc être un montréalais, québécois, canadien, francophone n’est pas beaucoup plus significatif pour identifier mon appartenance « nationale historique ».

Finalement, si je m’identifie avec ces qualificatifs géographiques et linguistiques, je ne me donne aucune « identification » nationale historique.

Essayons, alors, avec le qualificatif de « Canadien-français ».

Ce nouveau qualificatif laisse surtout entendre qu’il y a d’autres « genres » de Canadiens. Il détermine alors que les Canadiens sont multiethniques et que je fais partie de l’ethnie d’origine française. C’est « historiquement » un peu mieux, mais cela n’indique rien d’autre que mon père, ou l’un de ses prédécesseurs, était anciennement de nationalité « Française ». Cela n’indique aucunement l’historique de la « nation » dont je suis membre.

Pour parvenir à m’identifier historiquement, je dois donc me contraindre à m’adresser à la généalogie afin de déterminer l’origine de ma famille et mettre le doigt sur mon identité nationale. Ce faisant, je découvre le nombre de générations familiales qui sont nées au Canada. J’en arrive à remonter historiquement jusqu’à une époque où mes ancêtres se donnaient le nom de « Canayens ».

Ce nom peut s’avérer quelque peu « gênant » à me servir parce qu’il « résonne » comme un mot « grivois » digne d’une personne plus ou moins bien éduquée. En fait, ce mot semble être une prononciation vulgaire du nom « Canadien ». Mais, en réalité, ça ne peut pas être le cas puisque ce nom de « Canayens » est apparu beaucoup plus tôt, dans l’histoire, que le mot « Canadien ». Par contre, l’avantage est que, si je dis que je suis « Canayen », je m’identifie instantanément à une nation historique très précise qui possède sa date de naissance dans notre histoire, qui possède, indiscutablement, sa propre langue, ses propres us et coutumes et ses propres faits historiques, qu’aucun autre « genre » de Canadiens ne puisse revendiquer.

Si vous me demandez qui je suis « historiquement », je suis obligé de vous répondre que je suis « Canayen ». Reste à savoir ce qu’est un « Canayen » dans l’histoire de l’Amérique du Nord. Ce serait là l’histoire de ma « Nation » et c’est celle que je vais vous raconter dans cet écrit. Vous remarquerez que cette histoire explique exactement ce que nous sommes devenus aujourd’hui et ce que nous avons perdu de notre « culture » qu’il est indispensable de retrouver. Vous en resterez, cependant, toujours le seul juge.

Par contre, je ne vais pas vous la raconter en un flux continu comme un sermon, mais plutôt par une succession d’histoires spécifiques qui formeront les chapitres du livre. Vous pourrez alors accéder à l’histoire de ma nation sans être obligé de lire le bouquin d’un seul trait pour ne pas en perdre le fil. Certains décideront peut-être d’en faire leur livre de chevet puisqu’ils pourront arrêter leur lecture sans nuire au fil de l’histoire qu’il raconte. Je ne veux cependant pas, ainsi, vous empêcher de faire votre « devoir » conjugal, qui doit rester un « sacrement » prioritaire; mais je vais tenter, quand même, de ne pas être trop « endormant ».

Voici donc l’Histoire de Ma Nation.

AU SUJET DE L’AUTEUR

André Lefebvre

Vous dire qui est André Lefebvre?

Comment le pourrait-il?

Il n’est ni son nom, ni son numéro d’assurance sociale, ni sa profession, ni sa race, ni son âge. Il n’est rien de tout cela. Curieusement, personne d’autre ne l’est non plus.

Il est … lui-même. Celui qui a écrit ce livre. Il l’a justement écrit pour connaître QUI il était. Alors s’il vous le dévoilait ici, vous n’aurez plus besoin de lire ce livre et il l’aura écrit pour absolument rien.

Donc, pas question! Si vous voulez savoir qui il est, il vous faudra lire ce bouquin. D’ailleurs vous en trouverez sûrement un avantage, selon lui, car il vous dira également QUI vous êtes. Du moins si vous êtes de sa nation. Sinon, il vous dévoilera comment faire pour découvrir votre identité nationale.

Ne croyez pas que ce soit évident. Au contraire les informations « officielles » sont, la plupart du temps, biaisées et déformées. D’autant plus que, le plus souvent, elles n’ont aucun rapport avec QUI nous sommes. Vous le découvrirez en lisant son histoire.

Son vécu?

Pas meilleur ni pire que toute autre personne. Oui il a voyagé. Oui il a travaillé quelques années sur un autre continent. Oui il a des amis de différentes nationalités et oui il a connu des difficultés; mais rien de pire que tout autre être humain. Et l’ensemble de tout ça à fait de lui CE QU’il est; mais cela n’a rien à voir, ou si peu, avec QUI il est.

A-t-il fait quelque chose d’important dans sa vie?

Effectivement il a fait quatre enfants; trois garçons et une fille. À part cela, la seule chose importante qu’il ait faite, dit-il, est d’écrire ce livre qui l’identifie, ainsi que près de 7 millions de personnes.

Pourquoi a-t-il écrit ce livre?

Excellente question à la quelle il vous laisse répondre. Vous le découvrirez certainement.

Qu’est-ce qui le passionne?

L’histoire et la science; en fait il affirme que la science est également une histoire; celle de l’univers.

Il espère que vous aurez autant de plaisir à lire ce livre qu’il en a eu à l’écrire.

* * *

En savoir plus et commander votre exemplaire (papier ou numérique)

—-

Advertisements

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Nouveaux livres
One comment on “Nouveau livre : Histoire de ma nation, un essai signé André Lefebvre à la Fondation littéraire Fleur de Lys
  1. […] DONNÉES AU CATALOGUEHistoire de ma nation ! André Lefebvre Essai Fondation littéraire Fleur de Lys, Lévis, Québec, 2014, 474 pages. ISBN 978-2-89612-464-0 Couverture souple couleur Format 6 X 9 pou…  […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :